Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Machines agricoles : de plus en plus connues des exploitants

    Machines agricoles  : de plus en plus connues des exploitants

    La vulgarisation de nouvelles techniques de riziculture exige davantage l’utilisation de machines agricoles. De plus en plus d’exploitants agricoles investissent dans les équipements, à commencer par les petites machines comme les charrues à bœuf jusqu’aux grands engins agricoles comme les tracteurs qui demeurent encore difficiles à acquérir pour le commun des agriculteurs.

    A l’instar d’autres promoteurs du développement agricole, le Centre de formation et d’application du machinisme agricole (CFAMA) à Ivory Antsirabe, fort de sa trentaine d’années d’existence propose des volets de formation pour la conception et la production de petites machines agricoles comme les sarcleuses, les semoirs, les vanneuses, les batteuses…  Ce sont en tout cas des machines déjà connues des agriculteurs malgré leur production limitée. Si auparavant, seuls les exploitants agricoles du Vakinankaratra connaissaient ses produits, d’autres  agriculteurs de diverses régions s’approvisionnent même dans ce centre.

    «Le CFAMA travaille en collaboration avec la Jica dans la mise en œuvre du Projet d’amélioration de productivité rizicole (Papriz)», a expliqué Njaratiana Andriamady, collaborateur du directeur et chef de division vulgarisation et marketing au sein du CFAMA,  deux entités qui ont participé à la 18e Fier-Mada. En effet, près de la moitié des équipements et matériel qu’utilise aujourd’hui le centre viennent du gouvernement japonais, ce qui a permis de faire tourner l’atelier de fabrication, la décortiquerie ainsi que du laboratoire de test de machines agricoles dont dispose le centre.

    Arh.

     

    Les commentaires sont fermées.