Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Liberté à mahajanga : l’attitude du jeune maire inquiète

    Liberté à mahajanga : l’attitude du jeune maire inquiète

    L’attitude du maire de Mahajanga Mokhtar Salim Andriantomanga commence à inquiéter plus d’un. Cette personnalité tire sur tout ce qui bouge et se prend pour le « nettoyeur » de cette « Cité des fleurs ».

    Dernière exemple en date, ses velléités d’interdiction du « THB Tour» dernièrement, une festivité pourtant prisée par les jeunes Majungais, figure d’ailleurs parmi l’une des plus controversées de ses décisions. Alors que l’évènement annuel n’a jamais fait l’objet d’interdiction de la part des autorités étatiques et que ce rendez-vous n’a jamais suscité aucune inquiétude des autorités locales, et voilà que le maire s’érige en défenseur d’une soi-disant valeur « puritaine ». Il faut le dire directement, à travers ses propres initiatives, cette personnalité veut imposer une certaine l’idée qu’il se fait lui-même d’une « ville moderne », idée qui est pourtant loin de faire l’unanimité.

    Pourquoi ?

    Les organisateurs de cet évènement ont par ailleurs déjà signifié au maire qu’ils prendront en charge les questions sécuritaires pour parer à d’éventuel débordement ainsi qu’au respect des espaces réservés aux familles et aux adultes. Plus encore, les représentants étatiques locaux ont également approuvé la tenue de cette festivité. L’on se demande pourquoi alors le maire persiste dans sa logique ? Alors qu’avec ce rendez-vous prisé des vacanciers, des jeunes, des adultes ou encore des familles en vacances est une source de financement pour la ville de Mahajanga.

    Les interdits se multiplient

    Ces derniers temps, les interdits sont légions dans cette localité dont, entre autres, les jupes raccourcis pour les filles ou encore la vente des poulets de chair importé, alors que c’est une ville hautement touristique. Et la liste n’est pas exhaustive. En tout cas, avec son attitude, le jeune maire Mokhtar Salim Andriantomanga ne fera pas progresser « sa » ville. Au contraire, les « vacanciers » et autres déserteront cette localité qui aura allure d’une cité maussade à cause de ce genre d’initiative.

    Rakoto

    Les commentaires sont fermées.