Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Jeux de la francophonie : l’athlétisme dans les starting blocks !

    Jeux de la francophonie : l’athlétisme dans  les starting blocks !

    L’athlétisme malgache possède dans son rang des athlètes ayant atteint les minimas des Jeux de la Francophonie, synonyme de qualification à ce rendez-vous. Actuellement, quatre athlètes pourront être intégrés dans la liste des partants, en l’occurrence Ali Kame au décathlon, Eliane Saholinirina (3000 m steeple), Franck Todisoa Raberison (400 m) et Haja Andriamparany (Marathon).

    Comme à l’accoutumée, l’athlétisme possède le plus grand nombre d’athlètes qualifiés aux Jeux de la Francophonie. D’autant que c’est un des rendez-vous majeurs de la Fédération malgache cette saison outre les Championnats d’Afrique dans différentes catégories.

    Toutefois, comme à chaque édition, la FMA n’a pas le dernier mot sur le nombre d’athlètes à engager. «Il revient au ministère de la Jeunesse et des sports», a fait savoir la présidente de la FMA, Norolalao Andriamahazo.

    Ainsi, la FMA s’attend au pire, c’est-à-dire, à la réduction au strict minimum des participants comme lors de la dernière édition. D’après la présidente de la fédération, le ministère de la Jeunesse et des sports lui a promis le déblocage incessant du budget relatif à cette compétition internationale. «Mais il n’y a aucune précision si ce budget concerne la préparation ou le séjour en terre ivoirienne», selon la présidente de la FMA.

    Pourtant, la fédération a plus que besoin de financement dans la mesure où le nombre d’athlètes qualifiés connaîtra une augmentation après la tenue du Championnat de Madagascar  en juin.

     Naisa

     

    Les commentaires sont fermées.