Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Légumes : hausse continue des prix

    Légumes  : hausse continue des prix

    D’habitude, le problème d’approvisionnement en légumes dans la capitale survient en cas de fortes pluies ou de cyclone. En ce moment, c’est plutôt le retard, l’insuffisance, voire l’inexistence de pluies qui menacent le ravitaillement. Les prix grimpent sur l’ensemble des marchés de la capitale et cela semble ne pas être près de s’arrêter.

    Depuis plus d’une semaine au marché d’Andravoahangy, les carottes, les pommes de terre et les tomates se vendent assez cher. Les marchands ne cèdent ces produits que par kilo, alors qu’auparavant, on pouvait en acheter par tas. Selon les commerçants, les stocks auprès des producteurs commencent à diminuer car ils n’arrivent plus à en cultiver régulièrement, faute de pluies.

    Si une poignée de brèdes s’achetait à 200 ariary il y a deux semaines, la même quantité coûte actuellement 500 ariary. Les plus grosses bottes se vendent entre 1.500 et 2.000 ariary auprès des détaillants.

     C’est également la saison des haricots verts. Pourtant, ce légume atteint les 1.200 ariary le kilo contre 900 ariary il y a deux semaines de cela. Le kilo de concombre coûte 800 ariary contre 250 ariary auparavant. Les carottes sont à 1.300 ariary/kg contre 1.000 ariary il y a deux semaines. La pomme de terre est actuellement à 1.400 ariary le kilo contre 1000 ariary quelques semaines plus tôt

    Devant une telle situation, le choix semble assez restreint pour les ménages. Les légumes étant hors de prix, nombreux consommateurs se tournent vers les légumineuses.

    Arh.

    Les commentaires sont fermées.