Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Projet « Samy Gasy » : SFCG veut forger des « peacebuilder » malgaches

    Projet « Samy Gasy »  : SFCG veut forger des  « peacebuilder » malgaches

    Les crises successives au pays ont eu des impacts conséquents sur la société malgache. Le manque de confiance, de communication et de respect mutuel est maintenant à déplorer. Partant de ce constat, Search For Common (SFCG), appuyé financièrement par l’ambassade des Etats-Unis, lance le projet « Samy gasy ».

    Ce projet veut «promouvoir la bonne gouvernance à travers une redevabilité accrue par le biais d’un programme de renforcement de capacités et de collaboration pour promouvoir la communication multi-acteurs et la résolution des conflits à Madagascar».

    Lors d’une conférence donnée, hier, à Antaninarenina, le directeur du programme, Tiana Ravaloson, et le consultant du projet, Eric Ratovonomenjanahary, ont procédé conjointement au lancement du  « Samy gasy ». Les candidats peuvent, d’ores et déjà, déposer leur candidature.

    D’une durée de 15 mois, «Samy gasy» pourra réduire les éventuelles confrontations et accroître ainsi le dialogue et la collaboration entre les groupes diversifiés des hauts responsables malgaches, la Société civile, les professionnels des médias, les chercheurs, les représentants de syndicats et les forces de l’ordre. «Pour la bonne gouvernance et une cohésion sociale pérenne», a renchéri Tiana Ravaloson.

    Des formations gratuites

    Selon toujours les informations, deux formations dispensées par des experts internationaux du SFCG sont au programme, l’une continue et l’autre spécialisée. Les deux visent à former 20 à 25 personnes venant de différentes régions et seront divisées en quatre sessions de trois jours à partir de mars prochain.

    Les thèmes seront axés sur « le leadership des jeunes et consolidation de la paix »,

    « l’analyse de conflits et approches common ground », « la réforme du secteur de la sécurité et consolidation de la paix ».

    Nadia

     

    Les commentaires sont fermées.