Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    CISCO Fandriana : la liste des nouvelles recrues à refaire

    CISCO Fandriana  : la liste des nouvelles recrues à refaire

    Un malentendu ou une tentative de corruption démasquée ? La validation de la liste des maîtres Fram à recruter pour la quatrième vague de recrutement dans la Fonction publique aurait tourné au vinaigre. Les noms de trois enseignants auraient été rayés  de la liste finale.

    Les  victimes crient au scandale.  Trois maîtres Fram, exerçant dans la Circonscription scolaire (Cisco) de Fandriana, ayant déjà crié victoire après avoir été inscrits dans la liste finale des nouvelles recrues pour la quatrième vague de recrutement dans la Fonction publique, dressée en public jeudi dernier, ont vu leur rêve s’effondrer le lendemain.

    Après avoir consulté cette liste, affichée vendredi dernier sur les murs de la Cisco, ils ont eu le total désespoir de ne pas voir leurs noms parmi les enseignants à recruter, à tel point que l’un d’entre eux s’est évanoui en apercevant la mauvaise nouvelle, a informé une source locale. Selon cette source, qui a requis l’anonymat, deux enseignantes issues des Zones pédagogiques administratives (Zap) de Miarinavaratra-3 et de Fandriana-2 ainsi qu’un enseignant exerçant au niveau du Zap de Sandrandahy, seraient les victimes de cette situation.

    Au nom de la transparence

    Informé sur ce qui s’est passé dans cette Cisco, le ministère de l’Education nationale (Men) n’a pas tardé à réagir, en menant sa propre enquête sur cette affaire. Le directeur de la Technologie  d’information et de la communication (Dtic), Serge Thierry Tsitohara, joint hier au téléphone, a informé que les responsables locaux n’ont pas nié que le fait existe bel et bien. Ces derniers ont essayé d’apporter leurs éléments d’explications, comme quoi des personnes parmi l’assistance auraient signalé que les enseignants concernés auraient été déjà recrutés lors de la troisième vague de recrutement.

    Un argument, qui doit être analysé de près. Raison pour laquelle, au nom de la transparence, les responsables auprès du ministère de tutelle ont pris les dispositions nécessaires, en ordonnant aux responsables régionaux de l’éducation de refaire la liste des nouvelles recrues pour la Cisco de Fandriana. Cette phase est en train d’être finalisée pour la majorité des Cisco à travers le pays, a-t-on appris. Affaire à suivre.

    Fahranarison

    ( Crédit photo Men)

    Les commentaires sont fermées.