Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Incendie d’une usine à Ambohibao : un sérieux enjeu sanitaire pour les riverains

    Incendie d’une usine à Ambohibao  : un sérieux enjeu sanitaire pour  les riverains

    Une tragédie à Ambohibao. Les locaux d’ une usine utilisant des produits hautement toxiques et dangereux ont pris feu dans la nuit d’avant-hier. Les riverains ne sont pas à l’abri des risques sanitaires que ces produits peuvent générer.

    Des yeux qui démangent, des voies respiratoires obstruées… Ce sont autant de signes que les riverains ont ressenti après l’incendie de ce magasin de stockage de produits chimiques appartenant à une usine sise à Ambohibao Antehiroka, comme l’a témoigné Julien Razafimahatratra, un père de famille qui habite dans les environs. Notre source, comme d’autres habitants de ce quartier, craint que leur état de santé, surtout celui des enfants, risque d’empirer dans les jours à venir.

    Le ministère de la Santé venu sur place, hier, avec la délégation gouvernementale, a déjà pris les précautions nécessaires, en distribuant 10.000 masques à la population locale. A cette occasion, le numéro un de ce département ministériel, le Pr. Lalatiana Andriamanarivo, a incité les habitants à   consulter les centres de santé en cas d’éventuels malaises ou maladies. Les concernés seront soignés gratuitement. D’ ailleurs, le propriétaire de l’usine en question s’est engagé à prendre en charge les éventuels patients.

    Fermeture

    Il a fallu qu’un tel drame survienne pour que le Gouvernement se rende compte de l’illégalité de cette société. « Elle ne dispose ni de permis environnemental, ni de permis d’exploitation », a informé le ministre de l’Industrie, du développement et du secteur privé. Pour dire que l’usine en question a exercé de manière illicite depuis des années sans qu’un contrôle n’y ait été effectué. Pour protéger la santé des riverains, le ministère de tutelle a ordonné la fermeture de cette usine, laquelle ne devrait pas rouvrir ses portes avant la régularisation de sa situation. Sachant que le permis d’exploitation ne doit être octroyé sans le permis environnemental, a souligné le ministre de l’ Environnement, Johanita Ndahimananjara.

    Fahranarison

    Les commentaires sont fermées.