Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Attaque sur la RN 2 : contre-offensive des forces de l’ordre

    Attaque sur la RN 2  : contre-offensive des forces de l’ordre

    Après la série d’attaques à main armée et de braquages qui se sont produits dernièrement sur la RN 2, les autorités ont  décidé de prendre le taureau par les cornes.

    Une forte mobilisation d’éléments et de moyens techniques a été opérée en vue de sécuriser la RN 2 en général et l’axe Brickaville – Ampasimadinika en particulier.

    Sous la férule du Chef de district de Brickaville et du commandant de la Compagnie territoriale de Toamasina, une réunion d’urgence s’est tenue le 24 janvier dernier à Brickaville.

    Elle a vu la participation des autorités locales et des membres des forces de l’ordre. Plusieurs résolutions ont été adoptées au cours de cette réunion, entre autres le renforcement des moyens matériels. L’on sait en effet que la Compagnie territoriale de Toamasina a mis à la disposition des gendarmes de Brickaville un véhicule permettant à ces derniers de multiplier les patrouilles. De jour comme de nuit, les gendarmes surveillent l’axe. Le système d’autodéfense villageoise a également été remis sur le rail.

    Les résultats sont palpables. Aucun cas de braquage n’a été enregistré sur l’axe routier depuis la prise de ces mesures, alors que dans la nuit du 23 janvier, les passagers d’un taxi-brousse ont passé un mauvais quart d’heure à la suite d’une attaque des coupeurs de route.

    Notons au passage que 9 individus suspectés d’être derrière la série de braquages et de vols de bagages ont été arrêtés le 11 janvier dernier. Ils se trouvent actuellement derrière les barreaux.

    Mparany

    (Photo d’archives )

     

    Les commentaires sont fermées.