Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Marché du riz : renforcement du contrôle et suivi

    Marché du riz  : renforcement  du contrôle et suivi

    Des accords ont été trouvés entre les opérateurs dans la filière riz et le ministère du Commerce et de la consommation pour péréniser l’approvisionnement en riz sur le marché local, en raison de la baisse de la production due à l’insuffisance de pluie durant la campagne 2016-2017. Le renforcement du contrôle et suivi du marché est de mise, indique-t-on auprès de ce département ministériel.

    La maîtrise de l’approvisionnement en riz pendant la période de soudure a fait l’objet de discussions entre les opérateurs privés, les membres du ministère du Commerce et celui de l’Agriculture le 23 janvier dernier. Il a été décidé que les opérateurs professionnels s’engageront à augmenter le volume de riz à importer pendant la période de soudure afin de combler les pertes probables de la production de riz de première saison dues aux mauvaises conditions climatiques.

    Toutefois, les professionnels présents à cette rencontre ont émis leur crainte concernant les pratiques anticoncurentielles qui persistent dans cette filière. L’Etat s’est alors engagé à  garantir la sécurité des investissements de ces opérateurs à travers le suivi des importations de riz. Un entrepôt est désormais obligatoire pour tous les opérateurs et toutes les procédures respectives à l’importation doivent être régularisées.

    Redynamisation de la plateforme riz

    Par ailleurs, le ministère du Commerce et de la consommation compte redynamiser la plateforme de la filière riz qui collaborera avec les cellules de Coordination et de suivi du circuit de distribution des Produits de première nécessité (PPN).

    Le contrôle et le suivi du marché du riz seront donc renforcés pour éviter les comportements spéculateurs venant de certains opérateurs qui sont souvent à l’origine de la hausse du prix du riz. Des descentes sur les lieux seront effectuées par les commissaires et les contrôleurs du commerce dans les deux semaines à venir pour procéder aux contrôles économiques.

    Riana R.

    Les commentaires sont fermées.