Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Boeny : echec de la révision de la liste électorale

    Boeny  : echec de la révision de la liste électorale

    Le nouveau recensement électoral de l’ex-province de Mahajanga n’a pas eu le succès escompté, ont révélé les membres du Ceni local après l’arrêtage provisoire de la liste électorale révisée. L’objectif n’a été atteint qu’à son tiers.

    Le Centre informatique provisoire (Cid) du Boeny a révélé que les 3,48% sur les 9% de hausse du taux  de recensement électoral envisagé par le Ceni sont atteints après l’arrêtage provisoire effectué le 31 janvier dernier. Plusieurs paramètres dont la série de délestages, le manque de moyens financiers et matériels pour la mise en œuvre du recensement et les sensibilisations des groupes cibles, ont contribué à l’échec du processus, d’après les déclarations du rapporteur du Ceni local qui a soulevé le problème lié au manque d’intérêt de la population pour le recensement.

    Le Ceni de l’ex-province de Mahajanga se rabat déjà sur le prochain recensement pour redresser la situation. Appel a donc été lancé à l’endroit de la population pour s’y soumettre avant l’arrêtage définitif prévu le 15 avril 2017. Il est à rappeler que les campagnes annuelles de révision des listes électorales sont ordonnées par le siège du Comité électoral national indépendant (Ceni). L’application du logiciel Oracle destiné à l’amélioration de l’élaboration des listes électorales n’a été d’aucun secours pour les agents des Centres informatiques de district qui ont été formés pour le maitriser, au mois de novembre 2016.

    Manou

     

    Les commentaires sont fermées.