Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Santé mentale : le nombre de patients a triplé

    Santé mentale : le nombre  de patients a triplé

    De source auprès du Centre hospitalier universitaire de soins et de santé publique d’Analakely (CHUSSPA), section Santé mentale, le nombre de patients souffrant de troubles psychiques est en hausse progressive ces dernières années,

    De 1 014 patients en 2012, le nombre a plus que triplé en trois ans, pour atteindre 3 980 en 2015. «Depuis, cet effectif n’a cessé d’augmenter», a affirmé le chef section Santé mentale du CHUSSPA, le professeur Bertille H. Rajaonarison. Et de noter que «Le traitement des patients souffrant de troubles psychiques ne repose pas uniquement sur l’aspect biomédical mais nécessite également une prise en charge plus globale», c’est-à-dire des attentions et des soins plus particuliers.

    De ce fait, «La réhabilitation psychosociale des malades mentaux requiert une grande compétence et un grand déploiement de moyens», a souligné Bertille H. Rajaonarison.

    Les épileptiques en tête

    Le nombre de personnes atteintes d’épilepsie arrive en tête dans les statistiques du CHUSSPA avec l’effectif de 1 700 patients.  Les psychoses aiguës (1 400) sont en deuxième position devant les dépressifs (400). Les patients atteints de schizophrénie, de névrose et de migraine complètent la liste. D’après les explications fournies, le malade mental tient sa maladie des facteurs sociaux plutôt que de son propre caractère.

    Il convient de noter que le CHUSSPA est la seule structure extrahospitalière existante dans tout Madagascar qui traite la santé mentale. Pour dire que ces statistiques du CHUSSPA sont au-dessous de la réalité.

    Sera R

    Les commentaires sont fermées.