Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Inclusion financière : déploiement des services digitaux

    Inclusion financière  : déploiement des services digitaux

    Madagascar vient de bénéficier d’un programme visant à développer des formations en finance digitale, adaptées aux marchés africains francophones.

    Les services financiers digitaux sont fortement déployés  pour accélérer l’inclusion financière sur le continent africain. 250 fournisseurs de services financiers digitaux dans la région de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), dont la République démocratique de Congo et Madagascar viennent de bénéficier d’un nouveau programme qui vise à développer des formations en  finance digitale, adaptées aux marchés africains francophones le 2 février dernier.

    Ce nouveau programme lancé récemment à Nairobi (Kenya) est initié par Microsave, en partenariat avec Mastercard foundation et le réseau Hélix et prévoit d’appuyer l’inclusion financière dans ces pays à travers des services digitaux adaptés aux besoins des clients.

    En effet, le réseau Hélix a pour vocation d’appuyer les institutions financières en proposant des formations appropriées au contexte local, des services d’assistance technique et de produire des analyses de marché. Un programme destiné surtout aux prestataires de services financiers locaux et les institutions gouvernementales concernées.

    Faible  taux de  bancarisation 

    Pour le cas de Madagascar, où seulement 3% à 5% de la population sont bancarisés et dont la pénétration de la micro finance  n’atteint pas les 20%, ce type de service se présente comme une opportunité pour développer l’inclusion financière, en particulier dans les zones rurales, indiquent les opérateurs dans ce secteur.  La promotion de la monnaie électronique fait d’ailleurs  partie des  mesures prises par l’Etat pour renforcer l’inclusion financière dans le pays.

    En comparaison avec les autres pays du continent africain, la Grande île est encore loin du compte concernant l’inclusion financière. Les enquêtes Finescope sur Madagascar publiées en novembre dernier montrent que  la situation de  bancarisation des adultes malgaches (12% des adultes) n’est comparable qu’à celle de la République Démocratique du Congo (RDC) en 2014 (12%), contre 78% en Afrique du Sud en 2015, et 85% à l’île Maurice en 2014.

    Riana R.

     

    Les commentaires sont fermées.