Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Période de soudure : des vivres pour des familles en difficulté

    La période de soudure est particulièrement dure pour les ménages à revenus modestes, notamment avec les hausses des prix du riz et des PPN. La famille de Delphine Razanajafy, demeurant à Ambohipo Tanàna, composée de neuf personnes, vit mal la situation. Elle n’a d’autre choix que de réduire de moitié sa quantité de riz journalière.

    «Avant, lorsque le prix du riz était encore abordable, nous en consommions près de 4 kilos par jour, maintenant on se limite à 2 kilos. On essaie de combler le manque avec du manioc ou du maïs, mais ces produits ont également connu une hausse ces derniers temps», a-t-elle souligné.  Ce n’est point un cas isolé dans la mesure où bon nombre de ménages ne mangent plus à leur faim. Une habitante du même quartier, Razanamanana, qui élève toute seule ses deux petits enfants, confie qu’elle les envoie le matin à l’école le ventre vide.

    Ces familles en difficulté figurent parmi les bénéficiaires des dons de vivres émanant de la Première dame, Voahangy Rajaonarimampianina, qui les leur a remis en marge d’une cérémonie qui s’est déroulée, hier, au palais des Sports à Mahamasina. Une telle action sociale, entrant dans le cadre du Nouvel an, a été menée en faveur des  familles vulnérables dans les six arrondissements de la capitale. Ainsi, 2,5 tonnes de riz, 6.000 litres d’huile alimentaire, 120 sacs de haricots ont été distribués au profit de quelque 6.000 personnes issues des six arrondissements de la capitale.

    Fahranarison

     

    Les commentaires sont fermées.