Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    CAF – Ligue des champions : Cnaps Sport écarte les Township Rollers

    CAF – Ligue des champions : Cnaps Sport écarte les Township Rollers

    Le premier match de la Ligue des champions de la Caf ayant opposé Cnaps Sport et les Township Rollers de Botswana s’est soldé sur le score serré de 2 buts à 1, samedi, sur la pelouse synthétique de Vontovorona. Et ce, au terme d’un match plein de rebondissements.

    Un pas de franchi pour les Caissiers qui ont battu dans leur jardin les Botswanais de Township Rollers par 2 buts à 1. A la 40e minute, les Botswanais ont donné une petite frayeur aux Malgaches avec un coup de tête sauvé in-extremis par Leda. Plus dynamiques que le camp adverse, les éléments de Patrick Randriambololona ont finalement réussi à faire la différence à la 47e minute. La nouvelle recrue de la Cnaps Sport, Francis Rafaralahy, a ouvert la marque dans le temps additionnel, suite à une contre-offensive exploitée avec brio sur le flanc droit.

    Les Botswanais, paraissant calmes à la surface, ont pris de court les Caissiers qui ont raté le coche à maintes reprises. Segolame Boy, étant entré sur le terrain à la 54e minute, a égalisé 15 minutes après en profitant d’une indécision des défenseurs et du portier malgache. Les Caissiers ont eu un sursaut d’orgueil et ont tant bien que mal réussi à trouver une solution au style de jeu botswanais. Force est de noter que ces derniers ont littéralement dominé le terrain avec leur grand gabarit.

    Peu de temps après, le capitaine Michael Rabeson, en bon récupérateur, a adressé une passe téléphonée à Njiva Rakotoharimalala qui a fait la différence à la 76e minute (2-1). Le stade était en ébullition. Les Caissiers n’ont pas pour autant été tirés d’affaire car les Township Rollers ont enclenché la vitesse supérieure tout en montrant leur visage. Les attaques placées ont toujours été dangereuses et ils auraient même pu égaliser dans le temps additionnel s’il n’y avait pas eu faute sur le gardien malgache Leda. La Cnaps Sport doit ainsi se mettre sur ses gardes pendant le match retour le 18 février au Gaborone-National Stadium, Botswana.

    Rojo N.

    Ils ont dit :

    Patrick Randriambololona, coach de Cnaps Sport : «On peut déduire à travers ce match que la combinaison s’instaure facilement si confiance entre les joueurs il y a. Personnellement, Madagascar a déjà rencontré en 2012 les Botswanais et le niveau de jeu a nettement augmenté. Cependant, le prochain match ne devra pas être pris à la légère et il faudra trouver la meilleure stratégie pour contrecarrer les offensives adverses si je ne cite que leur façon d’occuper le terrain».

    Michael Rabeson, capitaine de Cnaps Sport : «Le match a été très difficile et on a eu du mal à imposer notre tempo au début de la partie. Ensuite, chaque joueur est entré dans le jeu en misant sur la bonne tactique qui est de faire circuler le ballon et ne pas se précipiter».

     

    Les commentaires sont fermées.