Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Dans le cosmos

    Exposition – Un franc succès pour Michel Rakotobe

    Dans le cadre de la célébration du 60e anniversaire du Parti social démocrate (PSD), Michel Rakotobe, l’archiviste, a organisé une exposition photographique, la semaine dernière, à la Bibliothèque nationale à Anosy. Plus de 800 clichés et une centaine de coupures de presse, datant de la 1ère  République jusqu’en 1978, y ont été exposés.

    «3 000 visiteurs de toutes les générations ont été enregistrés, entre autres des politiciens, des directeurs d’écoles accompagnés de ses élèves, des étudiants..», a annoncé Michel Rakotobe. L’exposition se poursuivra dans la région de Sava et de Diana.

    Musique – Teddy Prézeau, d’attaque pour un concert

    Après un concert et notamment un duo avec Balita Marvin dans «Veloma ianao», au mois d’août 2016, Teddy Prézeau donnera son premier concert de l’année, ce vendredi, à l’Is’art Galerie Ampasanimalo. Pour ses inconditionnels, Teddy fait partie des jeunes pousses de la RnB qui commencent sérieusement à s’imposer. «Dance tonight» et «Tiako ianao», deux titres, en collaboration avec Marion, qui ont propulsé sa popularité auprès du jeune public. A l’image de sa musique, Teddy Prézeau veut développer une nouvelle façon de voir le RnB, donner un nouveau souffle à la culture noire et par-dessus tout  à la musique malgache.

    IFM – Carte blanche à Franco Clerc

    Après Gégé Rasamoely au mois de janvier, l’Institut français de Madagascar a donné carte blanche à Franco Clerc, vendredi dernier, le temps d’un après-midi de découvertes et de partage autour du 7e art.

    Franco Clerc appartient à la jeune génération d’artistes visuels émergents à Madagascar. Il a suivi un parcours autodidacte jusqu’en 2014 où il étudie plus sérieusement l’histoire de l’art et les techniques de la bande dessinée. «Ce qui me motive vraiment, c’est la possibilité de créer un mélange homogène de diverses techniques artistiques pour servir une idée, ou, à défaut, de passer librement d’un médium à un autre, au gré du besoin», a-t-il souligné.

     

    Les commentaires sont fermées.