Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Mars : consacré « mois de l’internet » par Telma

    Mars  : consacré « mois de l’internet » par Telma

    Les travaux de réparation du câble sous-marin Eassy se sont déroulés avec succès. La connexion (3G, 4G, Adl, fibre) a été rétablie depuis samedi dernier. Tous les utilisateurs ont retrouvé à nouveau le meilleur de l’internet Très haut débit de Telma.

    «Le mois de mars sera le mois de l’internet à Madagascar. Tous nos clients, quels qu’ils soient (call center, résidentiels, entreprises…) auront de belles surprises, et tous ceux qui n’ont pas pu profiter pleinement de l’internet ces dernières semaines vont pouvoir se rattraper au mois de mars»,  a déclaré hier à la presse Patrick Pisal-Hamida, administrateur directeur général de Telma.

    Malgré le coût des opérations de remise en service du câble Eassy ainsi que son programme d’ajustement tarifaire prévu en début d’année, Telma a décidé de ne pas répercuter sur ses factures le moindre ariary à ses clients. «Telma assumera l’intégralité des coûts compte tenu du caractère exceptionnel dela situation. Malgré la dévaluation de l’ariary, il n’y aura pas le moindre impact du coût des travaux chez nos clients, ni ajustement de prix », a-t-il assuré.

    Investissements

    En effet, cet incident pour le Groupe Telma est aussi devenu une opportunité de partager sa vision et sa stratégie industrielle de connectivité internationale pour la Grande île. Il était annoncé que Telma veut investir 250 millions de dollars dans les cinq prochaines années. «Cette année, nous serons à plus de 50 millions de dollars d’investissement sans compter les coûts de réparation du câble. Cela fait de nous le plus grand investisseur en télécommunication de Madagascar», a affirmé notre interlocuteur.

    Pour sécuriser toujours plus la connectivité internationale de Madagascar, le Groupe Telma travaille avec plusieurs autres opérateurs télécom internationaux sur deux autres projets de câbles sous-marins : Fly Lion 3 et Metiss. «On le voit qu’aujourd’hui, internet est devenu un produit de première nécessité et plus personne ne peut s’en passer, ne serait-ce qu’une journée. Nous tenons donc à rassurer nos clients que tous les moyens sont mis en œuvre pour garantir leur connectivité, aujourd’hui et demain», a assuré  l’ADG de Telma.

    Pour rappel, le Groupe Telma est le 1er opérateur à investir pour relier Madagascar au monde  en utilisant un câble international sous-marin, le câble Eassy, opérationnel depuis 2010.

    Arh.

    Les commentaires sont fermées.