Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv
    Logo Free News

    JIRAMA ET SES SERVICES : Le rapport qualité- prix est inexistant

    JIRAMA ET SES SERVICES : Le rapport qualité- prix est inexistant

    La qualité de service de la Jirama n’a jamais été satisfaisante.

    « Un peu plus de la moitié des ménages enquêtés, soit 50,3%, ont de l’électricité dans leur logement quelle que soit sa source et 87,7% utilisent l’électricité de la JIRAMA », c’est ce qui a été révélé par une enquête réalisée par l’Institut national de la Statistique (Instat) et la Banque mondiale en 2015 et ce, sur un échantillon représentatif de plus de 1500 ménages répartis dans le pays. En étant le principal fournisseur d’énergie, la JIRAMA fait ce que bon lui semble et se croit tout permis. Le délestage fréquent, qui n’influe en rien sur la somme réclamée aux usagers, n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. En effet, si pour beaucoup, les quelques heures de coupure de courant en une journée doivent impliquer la réduction du montant de la facture, il n’en a jamais été le cas. La question de tarif est d’actualité avec les coupures intempestives d’électricité de ces derniers mois. « Le montant de notre facture est toujours à peu près de 40 000 ariary mais dès fois, ceci pourrait augmenter jusqu’à plus de 50%. Pourtant, notre consommation n’a pas changé », témoigne Liva, un usager à Tanjombato. En termes de qualité de service, l’impolitesse de la société dérange également depuis belle lurette. En effet, les dirigeants ne daignent pas communiquer aux usagers les coupures techniques d’électricité ou adresser des excuses à leurs abonnés ou du moins les informer sur une éventuelle réparation. Et ce qui ne manque pas de susciter l’indignation des usagers. Par ailleurs, durant des années et surtout, ces derniers jours, des usagers se plaignent des impacts de la tension de l’électricité sur leurs appareils électroménagers. Dans certaines localités, on a promis que des agents de la JIRAMA feront le déplacement pour constater les dégâts. Mais ces déclarations ne rassurent en rien les usagers.

    Privatisation ?

    Quoi qu’il en soit, il est temps de revoir certaines problématiques qui pourraient amener vers le redressement effectif de cette société. Des analystes estiment ainsi que, peut-être, une privatisation totale permet d’assurer une meilleure qualité- prix, à défaut d’une volonté des dirigeants à redresser cette société. Notons que le résultat de l’enquête mentionnée ci-dessus a également révélé que 47,2% des ménages enquêtés affirment être disposés à payer plus cher l’électricité s’il y a une amélioration de la qualité de service. Des analystes suggèrent également à ce que l’Etat considère les initiatives locales, plutôt louables, en matière de fourniture.

    J.Raharisoa

    Les commentaires sont fermées.