Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Iavoloha : une bande armée sème la terreur

    Un vent de panique souffle actuellement à Iavoloha et particulièrement dans les villages périphériques.

    Après quelques mois d’accalmie, le fokontany d’Iavoloha et d’Ambohibao, deux localités se trouvant respectivement dans les communes d’ Andoharanofotsy et de Bongatsara, sont en effet de nouveau secoués par des attaques à main armée. Au moins trois attaques à main armée dont deux avortées s’y sont produites en moins d’une semaine.

    Par plus tard que dans la nuit de mardi à mercredi, le foyer d’un épicier sis au lieudit Antetezana, fokontany d’ Ambohibao, a été visité par des individus armés. Les malfaiteurs se trouvaient déjà dans une des pièces de la maison quand l’alerte a été donnée. La célérité de l’intervention des riverains a empêché les malfaiteurs de poursuivre leur forfait.

    Même scenario lors d’une tentative d’intrusion commise la veille par un ramassis de bandits, dans une maison située dans le même quartier.

    Ces deux cas sont survenus peu de temps après l’attaque dont a été victime un foyer sis à Ambohibao. Agissant à visage découvert, les assaillants ont mis la main sur un poste téléviseur, un ordinateur, un powerbank et un téléphone portable. Quelques jours plus tôt à Iavoloha, des hommes en treillis auraient stoppé des véhicules, à la manière des forces de l’ordre. Mais à la grande surprise des conducteurs, les hommes en uniforme, au lieu de procéder à des contrôles, ont fait main basse sur ce qu’ils trouvaient à portée de main.

    Face à cette recrudescence de l’insécurité, les villageois ont décidé de renforcer la police communautaire. De son côté, la gendarmerie a multiplié les patrouilles.

    Mparany

    Les commentaires sont fermées.