Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    SAVA : manifestation de rues avec chiens

    Bras-de-fer entre le service vétérinaire local et l’association « Be amboa » regroupant les cynophiles de Sambava, suite à l’annonce de la campagne de décanisation programmée prochainement dans le district. Une manifestation publique est prévue ce jour pour s’opposer à l’opération.

    L’association « Be amboa » appelle les habitants de Sambava à descendre dans les rues avec leurs chiens, ce samedi, en signe de protestation contre l’application de la décision sur l’abattage des chiens errants dans ce district de la région Sava. L’initiative menée par le président de l’association des cynophiles de la ville, Maître Riri, fait suite à la publication de la décision. Les explications  du vétérinaire de Sambava,  Anderson Delande Betsara, n’ont pas réussi à convaincre ce maître-chien qui a décidé d’ameuter son public pour soutenir sa cause en organisant une grande marche, partant de la gare routière d’Antanifotsy pour sillonner la ville, avec chaque compagnon canin, dans la journée de demain.

    Un dialogue de sourds

    Ce début de conflit, entre éleveurs de chiens et service vétérinaire, résulte certainement d’un malentendu et peut se résoudre par des dialogues car des sensibilisations ont déjà été menées à l’endroit de la population sur la nécessité de cette opération, destinée à lutter contre la prolifération de la rage. Les propriétaires de chiens ont été ainsi priés de garder leur animal en espace clos durant la campagne où seuls les chiens errants sont les cibles, les chiens domestiques étant censés être protégés de l’épidémie par des vaccinations régulières par leurs éleveurs. De son côté, l’association « Be amboa » insiste sur le fait que tous les chiens ont droit à la vie et peuvent rendre service à la société après dressage.

    Les autorités locales ont le devoir de trancher sur le sujet pour éviter une crise basée sur les chiens dans le district car la rage tue 10 personnes par minute dans le monde.

    Manou

    Les commentaires sont fermées.