Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Toamasina : un réseau de voleurs à Ambatovy démantelé

    Un joli coup de filet des forces de l’ordre. Les vols perpétrés contre Ambatovy ne sont pas rares ces derniers temps et des arrestations ont déjà eu lieu. Et, tout récemment encore, les éléments des forces de l’ordre, cette fois-ci du poste avancé de Tanandava, ont appréhendé sept personnes, faisant partie d’un réseau de voleurs.

    Fin de parcours donc pour ces derniers qui s’ajoutent donc à la liste des auteurs de larcins commis au détriment de la compagnie minière, dont quelquefois même, des membres de sa propre production. Et, malheureusement, ce genre d’infractions qui tend à prendre de plus en plus d’ampleur au sein des entreprises, deviennent au fil du temps des paramètres incontournables à prendre en compte dans leur gestion. Leur multiplication constitue également le signe d’un contexte fortement marqué par la pauvreté ambiante.

    Il va sans dire que ces vols sont hautement préjudiciables pour les sociétés qui en sont victimes, de surcroît lorsque celles-ci font déjà face à de nombreuses autres pressions,comme c’est le cas d’ Ambatovy notamment dont les difficultés n’ont pas discontinué ces dernières années. En effet, cette compagnie n’est toujours pas sortie de l’auberge face à la chute du cours des métaux constatée au niveau international. Les chiffres publiés en septembre dernier  montrent en effet que le prix de la tonne du nickel a encore baissé de 3,66% pour se situer aux alentours de 11 000 dollars, d’après la presse étrangère.

    Depuis la chute continue du prix du nickel sur le marché international, près de 70% des industries minières qui exploitent ce métal dans le monde accumulent les pertes. Bref, il est question de survie actuellement pour les compagnies minières et ce genre d’exactitude n’est pas pour améliorer la situation.

    Haja R.

     

    Les commentaires sont fermées.