Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Arrestation d’un défenseur des droits humains : Amnesty international condamne

    Le 27 septembre, Raleva, un défenseur des droits humains, a été arrêté par la police à Vohilava, district de Mananjary. En fait, en 2016 la population de Vohilava s’est insurgée contre l’exploitation illégale d’un site aurifère par une compagnie chinoise. L’activité de cette compagnie sur les lieux a été donc suspendue pour un moment par le ministère des Mines et du pétrole. Après de longues procédures, le jour est venu pour annoncer à la population la réouverture des activités de la compagnie. Lors de la réunion, en présence du chef du district et des représentants de l’entreprise chinoise, Raleva a demandé à ce que les permis miniers et environnementaux soient présentés aux villageois. Selon Amnesty international, il a été menacé par les représentants de la compagnie puis arrêté pour usurpation d’identité. « Il a été gardé pendant une nuit dans un endroit privé avant d’être placé en garde à vue durant cinq jours. Raleva a été placé en détention préventive le 3 octobre ».

    Amnesty  International condamne cette arrestation et demande sa libération.

    Ando Tsiresy

     

    Les commentaires sont fermées.