Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Toutes les écoles de la capitale restent fermées

    La suspension des cours dans les écoles publiques et privées reste en vigueur, durant la semaine du 9 octobre, pour les zones où des cas de peste ont été notifiés ou celles à risque, notamment, dans la capitale. Annoncée, hier, à l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue à Anosy, cette disposition du ministère de l’Education nationale (Men) entre dans le cadre des mesures d’observation et de précautions menées par la Cellule de riposte à la peste. Celle-ci recueille les informations en temps réels pour pouvoir prendre les décisions convenables au moment opportun.

    «Bien que son application soit valable aussi bien pour les écoles publiques que pour les établissements privés, qui peuvent avoir leur propre organisation, le ministère de tutelle n’a l’habilité de forcer ces derniers à y adhérer. Mais, les responsables des écoles qui enfreignent cette instruction doivent prendre toutes les responsabilités qui s’y rapportent si jamais leurs apprenants ou leur personnel sont contaminés», a indiqué le directeur général de l’Education fondamentale et de l’alphabétisation (DGEFA), Todisoa Andriamampandry. Une déclaration soutenue par la présidente de l’Office national de l’enseignement privé (Onep), Fara Hanitra Randrianantoandro.

    Malgré cela, quelques écoles privées dans la capitale, dont une école privée sise à Ankadifotsy ou encore une autre à Analamahitsy, ont continué la semaine dernière à faire venir leurs élèves, en dépit des consignes du Men, accentuant ainsi l’angoisse des parents. Un enseignant d’une école privée a attrapé l’épidémie, durant cette semaine, à Fenoarivo Antsinanana, ce qui a conduit à la suspension des cours depuis hier, selon les responsables du ministère de tutelle. Le directeur de l’Education fondamentale, Irish Parker Ramahazosoa, rassure les parents que «la suspension des cours n’interfère en rien sur le calendrier scolaire, qui ne connaîtra aucun changement tout comme les dates des examens nationaux»

    Fahranarison

    La liste des Cisco et Zones d’administration pédagogique (Zap), où l’enseignement est suspendu durant la semaine du 9 octobre : Toutes les écoles dans la Cisco d’Antananarivo renivohitra, quatre Zap dans la Cisco d’Avaradrano, à savoir Ankadikely Ouest, Ankadikely Est, Sabotsy Namehana, Ambohimangakely et 9 Zap dans la Cisco d’Antananarivo Atsimondrano. Il s’agit notamment de celles de Tanjombato, Soavina, Bemasoandro, Ankaraobato, Andoharanofotsy, Andranonahoatra, Itaosy, Ambavahaditokana, Ambohidrapeto. 9 autres Zap dans la Cisco d’Ambohidratrimo en sont également concernées, dont Ambohidratrimo, Talatamaty, Antehiroka, Anosiala, Ambohitrimanjaka, Ampanotokana, Mahitsy, Ivato ou encore Manjaka Avaradrano. La Zap de Ranovao, dans la Cisco de Manjakandriana, la Zap de Fenoarivo Atsinanana ville, la Zap Toamasina Ambanivohitra, dans la Cisco de Toamasina II. Tous les établissements dans la Cisco de Toamasina I et de Mahajanga I fermeront également leurs portes pendant ce laps de temps.

     

    Les commentaires sont fermées.