Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Ilaka-Centre : 195 litres de «Toaka gasy» interceptés

    Ilaka-Centre  : 195 litres de «Toaka gasy» interceptés

    Durant ces 3 derniers mois de l’année, la lutte contre les violations de la loi s’intensifie au sein de la Gendarmerie nationale.

    Les éléments de la gendarmerie d’Ilaka-centre ont arrêté dimanche dernier cinq individus en détention d’une grande quantité de «Toaka gasy».

    A la suite des recherches de renseignement et d’interventions effectuées par les gendarmes de la brigade d’Ilaka-centre dans la localité, une source a informé que des individus transportent dans deux véhicules, en l’occurrence une voiture Toyota et une Mercedes Sprinter  Taxi-brousse, des litres de Toaka gasy sur la Route Nationale 7 (RN7) en provenance d’Ambositra. Les gendarmes se sont rapidement déployés sur les lieux sitôt informés des détails. Précisément, au PK 222 situé à Ampahatsimbala dans le fokotany d’Ambalantany vers 9h 30mn, le convoi a été arrêtés par les gendarmes. A la suite de la fouille des 2 véhicules, les limiers ont intercepté 195 litres de «Toaka gasy». Le fameux alcool prohibé d’Ambositra, dont la commercialisation est interdite, était réparti dans plusieurs bidons en plastique par 5 jeunes garçons d’une vingtaine d’années tout au plus.

    Pour rappel, selon la loi en vigueur, cette infraction est punie dans le cadre de la lutte contre les stupéfiants et sanctionnée par la police fiscale et économique mais également la police sanitaire. De ce fait, l’individu interpelé dans ce genre d’infraction est  condamné à payer une amende établie par rapport à la quantité d’alcool interceptée. S’il n’est pas en mesure de payer l’amende, il fera l’objet d’un défèrement au parquet du tribunal. Les stupéfiants sont détruits ou brulés en présence des autorités locales.

    Ando Tsiresy

    Les commentaires sont fermées.