Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Electrification : Androkabe bientôt opérationnelle

    Le projet « Jiro Kanto », mis en œuvre dans l’Alaotra-Mangoro, vise à électrifier, à partir d’une ressource hydraulique renouvelable, une quinzaine de communes rurales et quelque 180 mille habitants dans la région. Lancée en octobre 2016, la construction de deux microcentrales hydroélectriques se poursuit actuellement sur la rivière Lovoka au lieu-dit Androkabe et sur la rivière Maheriara.

    Les turbines pour le site d’Androkabe seront  bientôt livrées, comme l’a fait savoir l’Agence de développement de l’électrification rurale (Ader), dans son bulletin d’information trimestriel n°2 de ce mois d’octobre.

    A partir de l’énergie électrique fournie par les deux microcentrales hydroélectriques de 1.500 KW (Androkabe) et de 700 KW (Maheriara), il sera alors produit une énergie accessible à tous grâce à un réseau de distribution de 70 km. D’un coût  total de 18 milliards d’ariary (5.3 millions d’euros), le projet est financé à 75% par l’Union européenne et à 25% par le gouvernement malgache.

    Le choix d’Ambatondrazaka pour ces projets d’électrification rurale n’est pas fortuit, selon les promoteurs. En effet, le développement de l’industrie, en particulier l’agrobusiness, s’impose dans cette région à fort potentiel économique (agriculture, élevage, et pêche confondus) et non moins grenier à riz de Madagascar.

    Si à l’heure actuelle, 15% de l’ensemble de la population malgache et 5% des ménages ruraux ont accès à l’électricité, l’objectif est de brancher 70% des ménages à une source d’énergie électrique d’ici 2030. Mais jusqu’à ce jour, 70% de l’électricité produite proviennent de centrales thermiques car la construction des derniers barrages hydroélectriques remonte au début des années 1980.

    Arh.

    Les commentaires sont fermées.