Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Diplomatie : Timothy Smart en fin de mission

    Diplomatie  : Timothy Smart en fin  de mission

    L’ambassadeur du Royaume Uni, Timothy Smart, quittera bientôt le pays. Au terme d’un mandat de cinq ans à Madagascar, le diplomate anglais fait partie des représentants des partenaires qui ont assisté aux processus électoraux de 2013. Samedi dernier, plusieurs rendez-vous initiés par l’Exécutif ont marqué cette fin de mission, en l’honneur du doyen du corps diplomatique.

    La Grande Bretagne est en effet présente dans divers projets de développement socio-économique à Madagascar, entre autres, la santé et la nutrition, ainsi que la conservation des espèces de la faune endémique. A l’heure actuelle, une mission

    d’assistance britannique est dans le pays, dans le cadre

    de la lutte contre l’épidémie de peste. Le diplomate anglais a été l’intermédiaire et le témoin de beaucoup d’échanges et d’ententes commerciaux entre nos deux pays.

    «Ce fut un grand honneur et un privilège d’avoir couronné mon mandat par la visite du président malgache en Grande Bretagne, puis celle de Son Altesse royale, la princesse Anne à Madagascar. Je suis également très honoré d’avoir été présent, à Antananarivo, pour la célébration du bicentenaire du Traité d’Amitié entre le Royaume Uni et Madagascar. J’espère que les relations entre nos deux pays seront encore plus prospères pour les 200 ans à venir», a confié l’ambassadeur Timothy Smart à la presse, samedi dernier. Par ailleurs, Il est prévu que son successeur prenne fonction au mois de novembre prochain.

    A noter qu’il a effectué une visite d’adieu auprès du président de la République, ainsi qu’auprès du ministre des Affaires étrangères, samedi dernier. «Les actions de l’ambassadeur Timothy Smart, depuis octobre 2012, ont tout d’abord porté sur l’appui au recouvrement de la démocratie à Madagascar et pour la prospérité du pays après la crise politique», note la présidence.

    J.P.

     

    Les commentaires sont fermées.