Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Vente de la Villa Elisabeth : les pro-régimes détournent l’attention

    Pour masquer leurs responsabilités dans cette affaire de vente de la Villa Elisabeth, les barons du régime tentent de détourner l’attention du public, en pointant du doigt la Transition comme responsable de cette affaire. Alors que la situation est tout autre. Il faut signaler que, primo, l’acte de vente du terrain en question a été signé par Julien Reboza, vice-premier ministre de l’Aménagement du territoire, le 24 janvier 2014, jour de l’investiture de Hery Rajaonarimampianina. Il se trouve que cette personnalité fait partie des partisans du régime actuellement et qu’il a quitté le giron du Mapar dès l’accession du président actuel au pouvoir.

    Par ailleurs, il est également essentiel de noter que l’actuel ministre des Finances et du budget est celui qui détient actuellement le poste du ministère de l’Energie, tandis que le secrétaire général des Finances de l’époque est devenu ministre des Finances aujourd’hui. Enfin, le directeur général  des domaines, en ce temps-là, est celui qui est revenu à son poste depuis le dernier remaniement (il est chargé de nettoyer tous les dossiers chauds de ces barons). Donc, toutes ces personnalités devraient être au courant de ce dossier.

    Secundo, c’est cette année en cours qu’il y a eu le transfert des titres de cette villa, et ce qui intrigue, c’est pourquoi le service des domaines ne veut pas donner le certificat juridique. Probablement parce que l’acheteur définitif est un grand opérateur proche de ce régime. Dans cette optique, il est clair aujourd’hui que, la panique et le désarroi gagnent les barons du régime car le grand déballage sera révélé et certains veulent accuser la Transition pour détourner de leurs responsabilités, car cette vente aurait dû être annulée par les dirigeants de l’actuel régime mais leur proximité avec cet opérateur a été priorisée.

    Rakoto

     

    Les commentaires sont fermées.