Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Climat des affaires : la Banque mondiale fait un état des lieux

    Climat des affaires  : la Banque mondiale fait un état  des lieux

    La Banque mondiale est en faveur du développement des investissements privés à Madagascar. A ce sujet, des experts de l’institution sont en mission dans le pays pour s’entretenir avec quelques autorités locales, concernant le climat des affaires.

    Une mission de la Banque mondiale est à Madagascar, cette semaine, pour un état des lieux du climat des investissements dans le pays. La mobilisation des  investissements privés pour assurer  la croissance économique est d’ailleurs incluse dans les priorités du nouveau Cadre de partenariat pays avec la République de Madagascar 2017-2021, approuvé par le Conseil d’administration de l’institution, le 28 juin dernier.

    Plusieurs visites auprès des administrations publiques et quelques institutions sont prévues par ces techniciens de la Banque mondiale. Ces derniers ont ainsi rencontré le ministre de l’Industrie et du développement du secteur privé, Armand Tazafy et son équipe, hier, à leur bureau à Antaninarenina.

    Accompagnement

    Les discussions ont porté essentiellement sur «Les structures mises en place par le ministère de l’Industrie pour soutenir les investissements privés et les projets en vue», a soutenu le ministre Armand Tazafy, sans pour autant apporter plus de détails sur les actions menées par ce département ministériel, concernant les appuis et les accompagnements du secteur privé.

    Le ministre a tout juste souligné la présentation du projet de Loi sur le développement de l’industrie à Madagascar (LDIM) en Conseil du gouvernement et Conseil des ministres, le mois dernier. Son adoption au niveau du Parlement sera donc la prochaine étape.

    Après le renforcement de la résilience et la réduction de la fragilité, la facilitation et l’appui au développement des opportunités économiques par le secteur privé constituent le second domaine prioritaire prévu dans le cadre de partenariat pays entre la Banque mondiale et Madagascar. Cela à travers «L’amélioration du climat des affaires et de l’accès au financement, la stimulation de la productivité dans plusieurs secteurs» peut-on lire dans ce rapport. En fait, pour la Banque mondiale, la promotion des investissements privés en faveur du développement de chaîne de valeurs productives permettra au Gouvernement d’augmenter ses recettes domestiques

     «Un rapport sur la situation des investissements à Madagascar sortira après l’état des lieux et la collecte des données effectuées par la Banque mondiale», a précisé Armand Tazafy.

    Riana R.

     

    Une réponse à "Climat des affaires : la Banque mondiale fait un état des lieux"

    1. SOLOGA  31/10/2017 à 14:25

      Comme la fermeture de AAA par ex un bel exemple de la promotion des investissementsprivés

    Les commentaires sont fermées.