Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Grande déclaration ce jour : démission d’Honoré R. ?

    Grande déclaration ce jour : démission d’Honoré R. ?

    Le président de la Chambre haute Honoré Rakotomanana fera une grande déclaration à la presse ce jour. Il se pourrait qu’il quitte le perchoir de la Chambre haute dans les heures à venir.

    Poussé vers la sortie. C’est peu de le dire. En tout cas, l’actuel numéro un de la Chambre haute fait l’objet d’une lourde pression de la part des ténors du régime, ces temps-ci, en particulier les sénateurs issus du parti présidentiel (HVM).  Hier dans la soirée, une rumeur sur son éventuelle démission a circulé dans le cercle médiatique. Et pour cause, le parti au pouvoir entend mettre au perchoir le nouveau sénateur Rivo Rakotovao.

    Joint au téléphone hier, le président du Sénat Honoré Rakotomanana n’a cependant pas confirmé, ni infirmé cette information. «Demain (à lire aujourd’hui, ndlr), je ferai une déclaration à la presse et vous serez les bienvenus. Vous aurez la réponse à vos questions à ce moment-là», a-t-il simplement indiqué.

    Un autre sénateur s’est positionné dans ce sens. «Il s’agit d’une discussion impliquant des personnalités au plus haut sommet de l’Etat. C’est une décision que le HVM a longtemps examiné et je pense qu’on aura la réponse lors de cette rencontre», a estimé notre interlocuteur.

    Devenir un simple sénateur ?

    Pour rappel, le secrétariat général de la Présidence a officialisé à la presse  l’adoption de deux décrets en date respectivement du 12 et 17 octobre dernier, à Iavoloha. Il s’agit d’une part, d’un décret portant abrogation de la nomination de Rivo Rakotovao en tant que ministre auprès de la Présidence chargé de l’Agriculture et de l’élevage, nommé sénateur, à la place d’Ahmad, et d’autre part, un décret portant  nomination du nouveau ministre en la personne de Harison Edmond Randriarimanana à la place de Rivo Rakotovao.

    Le hic, c’est que le nouveau sénateur est le président national du parti au pouvoir. Pour bon nombre de sénateurs pro-régime, il semble inconcevable que le président du parti HVM devient un simple parlementaire qui sera sous la houlette d’une autre formation politique, à savoir l’Arema.

    En marge de la prise de fonction du nouveau sénateur, Honoré Rakotomanana avoue ne rien savoir sur la démarche du régime à travers cette nomination. Toujours est-il que les observateurs avertis de la vie sociopolitique du pays ont vite compris que l’heure du président Honoré Rakotomanana est maintenant comptée à la tête du Sénat. D’ailleurs, le président national du HVM ne s’est jamais prononcé contre cette idée, bien qu’il n’ait rien confirmé non plus.

    Rakoto

     

    Les commentaires sont fermées.