Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Un mort ne mord pas

    Un mort ne mord pas

    L’on a toujours cru à l’existence d’une autre vie dans l’au-delà tout en prenant compte du passé. La peur de l’inconnu prend le dessus sur l’espérance d’une vie meilleure d’un paradis devenu hypothétique pour certains fidèles ayant pris goût à la vie d’ici- bas au détriment de leur foi. Par soumission aveugle aux injonctions des astucieux inventeurs des grandes dates calendaires pourtant, cette mort tant appréhendée est fêtée fastidieusement à une époque de l’année, chacun à sa façon. Les vivants font vraiment la fête au détriment des morts qui en sont les grands absents en buvant, en organisant des banquets, en priant, en nettoyant les sépultures, les principaux concernés auxquels ils apportent des fleurs. La journée chômée mais payée restant le dénominateur commun servant de jonction à toutes ces manifestations.

    Contrairement à cette mort dans la vie civile, les gens s’efforcent toujours de laisser la mort politique aux oubliettes. La mort surprend ses victimes à tout moment aussi dans ce domaine où la loi de la jungle ordonne de tuer ses ennemis pour les faire taire. Des morts politiques œuvrent souvent eux-mêmes à leur propre résurrection avec l’appui des forces qui leur sont extérieures et peuvent revenir troubler les vivants pour se venger du sort qu’on leur a fait subir dans un cycle infernal où la masse populaire reste l’éternelle sacrifiée destinée à mourir puisque le mort ne mord pas.

    Manou

     

    Les commentaires sont fermées.