Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Braquage suivi de meurtre à Ilafy: cinq suspects arrêtés

    Braquage suivi de meurtre à Ilafy: cinq suspects arrêtés

    Fin de parcours pour cinq membres de la bande de voleurs qui a attaqué le domicile du PGD de l’entreprise franche Festival le 19 octobre. Le ressortissant français a été abattu d’un coup de feu.

    Félicitations aux éléments de la brigade d’Ankadikely Ilafy. Ils ont réussi à mettre la main sur les individus impliqués dans l’attaque à main armée suivie de meurtre chez Stephane Laurin, le propriétaire de la zone franche Festival, dans la nuit du 19 au 20 octobre.

    Pour l’instant, ils sont au nombre de cinq, dont deux femmes, à avoir été arrêtés par la gendarmerie dans cette affaire.

    Après le braquage, une enquête a été ouverte du côté de la brigade d’Ankadikely Ilafy, bien que la police ait déjà mené la sienne. Ce qui a permis aux militaires, quelques jours après les faits, de terrasser un couple en fuite à Behenjy, Ambatolampy. Le couple a ensuite dénoncé ses complices, à savoir deux bandits et une femme qui a hébergé ces derniers.

    Durant l’interrogatoire, les suspects ont indiqué que les objets volés se trouvaient entre les mains des autres bandits en cavale, contrairement à l’argent qu’ils se sont départagés.

    A titre de rappel, des individus armés ont attaqué le domicile d’un ressortissant français en créant un passage à travers les murs de la clôture. Alors que les bandits forçaient la porte, le propriétaire de la maison, ayant entendu des bruits, est venu voir par la fenêtre. Du coup, il a reçu une balle au niveau de la tête. Après avoir dérobé un ordinateur portable, un smartphone et une somme d’argent, les voleurs ont pris la fuite en toute quiétude, sans que les deux gardiens n’aient remarqué les mobiles de l’attaque.

    A part ces cinq suspects arrêtés par la gendarmerie, les deux gardiens ont été arrêtés par la police et placés sous mandat de dépôt.

    Ando Tsiresy

     

    Les commentaires sont fermées.