Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Delai de dédouanement: vers une accélération des procédures

    Delai de dédouanement: vers une accélération des procédures

    La Douane ambitionne de réduire à près de 50% le délai de dédouanement, notamment au port de Toamasina. Une initiative prise face aux différents problèmes souvent soulevés par les usagers.

    Le Comité de pilotage de l’Observatoire des délais de dédouanement au port de Toamasina s’attelle actuellement à réduire le délai de dédouanement, particulièrement dans le Grand port de l’est. A l’issue d’un colloque organisé le 13 décembre à Toamasina, les membres du Comité de pilotage ont validé et signé des résolutions pour l’amélioration des délais de dédouanement, sous forme d’engagement pour 2019.

    «Ces engagements se basent principalement sur les défis majeurs pour accélérer le dédouanement, l’objectif étant ainsi d’atteindre une réduction de 50% du délai de dédouanement d’ici l’année 2023», apprend-on du service des douanes. Cet objectif est effectivement défini dans la feuille de route sur la mise en œuvre des Accords sur la facilitation des échanges, dont Madagascar est signataire.

    Et conformément aux recommandations de cet accord, les membre du Comité de pilotage s’engagent individuellement à s’auto-évaluer puis, à se conformer aux normes prescrites sur les plans législatif et réglementaire, procédures, utilisation des technologies de l’information et de la communication, d’équipement et d’infrastructures ainsi qu’en matière de ressources humaines.

    L’adhésion de chaque entité à ces engagements se traduit, entre autres, par la facilitation des procédures et un appui au secteur privé. Ce dernier autant que les usagers ayant maintes fois soulevé les différents problèmes de dédouanement.

    Plateforme des acteurs

    Pour rappel, l’Observatoire des délais de dédouanement est une plateforme mise en place entre les principaux acteurs du dédouanement, afin de travailler ensemble sur les points et mesures à prendre pour atteindre l’objectif commun qui est d’«arriver à un dédouanement accéléré des marchandises».

    En effet, un comité de pilotage est mis en place pour chaque observatoire, regroupant les représentants des principaux acteurs au dédouanement. Les tâches dudit comité se résument à analyser, à partir des mesures du délai de dédouanement, dans quelle partie du processus de dédouanement des marchandises il existe des problèmes. Aussitôt identifier, de déterminer leur nature, leur motif et de proposer les solutions y afférentes. Ce comité de pilotage reçoit des recommandations du comité analytique, regroupe les acteurs du secteur privé et oriente ces travaux sur ces recommandations.

    Arh.

     

    Les commentaires sont fermées.