Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Résultats du second tour: l’heure de la vérité

    Résultats du second tour: l’heure de la vérité

    La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) proclamera ce jour les résultats provisoires du second tour de la présidentielle. A priori, il s’agit de la confirmation de la victoire du candidat Andry Rajoelina.

    La passation de flambeau entre la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et la Haute cour constitutionnelle (HCC) dans le traitement des résultats du deuxième tour se fera ce jour, dès la proclamation des résultats provisoires de la part des membres de l’institution d’Alarobia. En dépit des initiatives tendant à repousser cette échéance, les commissaires électoraux feront, sauf changement de dernière minute, face aux cameras pour dévoiler les résultats provisoires.

    Plus de 500.000 voix d’écart

    Les dernières tendances publiées par la Ceni (hier à 11 h 09) font état de 24.843 bureaux de vote sur les  24.852 existants et un taux de participation à 48,11%. Le candidat n°13 Andry Rajoelina reste en tête avec 55,66% de voix au détriment de son challenger Marc Ravalomanana qui a obtenu 44,34% des voix. Les résultats provisoires ne seront d’ailleurs pas, à priori, loin de ces tendances, car le premier dispose d’un matelas de voix très important, avec plus de cinq cent milles voix d’écart. Vu sous cet angle, le candidat Ravalomanana et ses partisans ne pourraient minimiser la popularité de son concurrent à travers le pays.

    Il appartiendra, par la suite, aux juges constitutionnels (HCC) de trancher sur les contentieux électoraux. L’article 60 de la loi organique N°2018-009 relative à l’élection du Président de la République, dispose en effet que «la Ceni arrête et publie les résultats provisoires dans un délai de sept (7) jours après l’envoi du dernier pli fermé par les Sections chargées du recensement matériel des votes ou l’établissement du procès-verbal  de carence». Et que «les résultats provisoires faisant ressortir les résultats, par bureau de vote, accompagnés des documents ayant servi aux opérations électorales et ayant fait l’objet de contestations et/ou de recours sont transmis immédiatement à la HCC».

    Rakoto

     

    Les commentaires sont fermées.