Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Projet « Titre vert » – Vakinankaratra: 133 opérateurs sélectionnés

    Projet « Titre vert » – Vakinankaratra: 133 opérateurs sélectionnés

    133 jeunes opérateurs ru­raux ont été sélectionnés pour bénéficier du Projet « Titre vert » dans la région Vakinan­karatra. Ils ont déjà suivi des programmes de formation en matière de production et de gestion, et devront s’installer dans les sites où ils vont travailler dès le mois d’avril, in­dique le ministère de l’Agricul­ture, de l’élevage et de la pêche (Maep). Ces terrains sont déjà aménagés.
    Dans la région Vakinan­karatra, ce projet sera mis en œuvre à Antsoatany où 39 hectares de terrains sont aménagés pour la culture de soja et de maïs, l’élevage de poulets de chair et de porcs d’engraissement ainsi que pour le jardin potager. A Andranomanelatra également, 94 hectares sur deux parcelles du Fifamanor seront destinés à l’élevage de vaches laitières, la plantation de plantes fourragères Juncao et au jardin potager.

    Volet socio-économique

    Le projet se décline en deux volets : économique – comme ce qui est entrepris dans la région Vakinankaratra – et social comme les activités aux profits des populations touchées par le kere dans le Sud. Pour ce dernier, le site aménagé couvre 250 hectares dans la Commune rurale d’Ifotaka à Amboasary Atsimo.
    Une première phase consistera à mettre à la disposition de 120 ménages bénéficiaires, 40 ha constitués de 24 ha de champs, 6 ha d’habitations et fermes (caprin et aviculture) et 10 ha de pâturage communautaire. Le ministère va également accorder des titres verts à 1.200 familles touchées par les problèmes de sécheresse.
    A entendre le président Andry Rajoelina à Antsirabe, le 28 août 2020, le régime compte à travers le projet « Titre vert », promouvoir les secteurs de l’agriculture et de l’élevage, tout en favorisant la création d’emplois, notamment dans le monde rural. D’ailleurs, l’Etat, par le biais du Maep, ambitionne d’attribuer, d’ici 2023, 22.000 titres verts dans les 22 régions de Madagascar.

    Arh.

    Les commentaires sont fermées.