Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Zones humides: la baie d’Ambaro baptisée 21e Site Ramsar

    Zones humides: la baie d’Ambaro baptisée 21e Site Ramsar

    Les forêts de mangroves de la baie d’Ambaro viennent d’être classées officiellement Zones humides d’importance internationale. L’annonce a été faite hier, en marge de la Journée mondiale des zones humides. L’endroit devient de ce fait le 21è site Ramsar de Mada­gascar, et constitue un nouvel espoir pour le pays qui souffre de plus en plus de problèmes d’accès à l’eau.
    L’Etat malagasy et ses partenaires sont actuellement en train de conjuguer leurs efforts pour chercher des solutions pérennes au manque d’eau, non seulement dans la partie Sud du pays, mais également dans le centre ou encore le Nord… Un espoir qui risque de se volatiliser aussitôt si le rythme de dégradation actuelle des zones humides se poursuit. Raison pour laquelle, les sensibilisations sur l’importance des zones humides ont été renforcées lors de cette journée mondialement dédiée aux zones humides, célébrée sous le thème, «Les zones humides et l’eau».
    Située sur la côte Nord-ouest de Madagascar, la baie d’Ambaro couvre une superficie de mangroves de 54.000 Ha. Elle dispose de huit variétés de mangroves et, sur les 99 espèces d’oiseaux qui la peuplent, 44 sont endémiques. La zone sert d’habitat pour les aigles pêcheurs ou encore le microcèbe de la Sambirano… Pour optimiser la gestion de cet endroit, tout comme les 20 autres sites Ramsar du pays, une stratégie nationale pour les zones humides est actuellement en cours de finalisation, d’après des sources auprès du ministère de l’Environne­ment et du développement durable ((Meed). Une action soutenue par l’USAID via son projet «USAID Hay tao» par Pact World.

    Fahranarison

    Les commentaires sont fermées.