Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Championnats de Madagascar de natation: trois records nationaux établis

    Championnats de Madagascar de natation: trois records nationaux établis

    Trois records nationaux sont tombés aux championnats de Madagascar de natation en petit bassin (25 m) disputés en fin de semaine à l’Esca Antanimena. Holy Antsa Rabejaona et Francky Ramiakatrarivo se sont nettement distingués.

    Les championnats nationaux de natation en petit bassin ont pris fin hier, à l’Esca Antanimena. Ils ont accouché de trois nouveaux records nationaux et de six meilleures performances. Holy Antsa Rabejaona (Managing) et Andry Franc­ky Ramiakatrarivo (Saint-Michel) ont animé ce sommet national grâce à leurs performances.
    Le numéro un national chez les dames a, en effet, confirmé son statut de leader en signant un nouveau record national de 29″ 50 sur 50 m papillon. Elle a effacé l’ancien record de 29″ 63 établi par sa coéquipière Fils Estellah Rabetsara. La jeune nageuse a brillé de mille feux en raflant sept médail­les d’or pendant les deux journées de compétition. Elle a également battu quatre records personnels, à savoir dans le 50m dos (31″ 02), le 100 m nage libre (1′ 1″), le 100 m quatre nages (1′ 9″) et le 50m nage libre (28″ 10).
    Holy Antsa Rabejaona a remporté les deux autres médailles d’or en 100 m papillon (1′ 08″) et en 200 m nage libre (2′ 17″). Elle n’a pas caché sa joie. « J’ai attendu ces résultats après plusieurs mois d’effort et de sacrifice malgré le Covid-19. Ce n’est que le début de saison, je peux encore m’améliorer », rassure la jeune championne de 19 ans. Elle attend l’ouverture des frontières pour s’envoler pour la Russie où elle suivra un stage.

    Andry Francky le héros
    Chez les hommes, fidèle à sa prestation, Andry Franc­ky Ramiakatrarivo a été également sous le feu des projecteurs en améliorant de 24″ 20 l’ancien record national de 50 m nage libre (23′ 73″) qu’il a réalisé le 1er mars 2020. Avec une razzia de dix médailles d’or, il est sans conteste le nageur de ce championnat national en petit bassin.
    Lui et ses camarades John Rakotomavo, Daniel Randrianarisoa, Andritiana Nomenjanahary Rakotozafy (Saint-Michel) sont devenus champions de Madagascar du relais 4 x 50 m nage libre hommes en s’imposant en 1′ 50″ 65 en finale, l’un des moments forts de la compétition. Ils ont battu par la même occasion l’ancien record de 1′ 51″ signé par les nageurs du Cosfa.

    Soafara Pharlin

    Les commentaires sont fermées.