Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Salon du livre à Antsirabe : «On y est arrivé », dixit Michèle Rakotoson

    Salon du livre à Antsirabe : «On y est arrivé », dixit Michèle Rakotoson

    En partenariat avec l’Alliance française, le Scac de l’ambassade de France et l’Unesco, la première édition du Salon du livre à Antsirabe a débuté hier à l’Alliance française d’Antsirabe, sous le thème « La littérature au féminin », à l’occasion de la Journée mondiale de la femme. 

    «Après un an de préparation, elle se réalise enfin », a annoncé Michèle Rakotoson, présidente de l’association Opération Bokiko, organisatrice de l’évènement. En 2019, cette dernière a décidé de décentraliser les initiatives littéraires et culturelles en collaborant avec l’Al­lian­ce française d’Antsirabe. Mais à cause du confinement, le projet a été ajourné. « Nous avons eu trois mois pour tout mettre en place. On y est arrivé », a-t-elle annoncé.

    Un franc succès
    La première édition a connu un franc succès. Les visiteurs, petits et grands, étrangers ou locaux, ont apprécié les livres exposés. « Les Antsirabéens ont besoin d’une initiative de ce genre », a annoncé un visiteur.
    Le débat sur « La littérature au féminin » a été riche et constructif, valorisant le métier de la femme en tant qu’auteur. Plusieurs problèmes liés à l’accès aux livres à Madagascar, surtout dans le milieu rural, ont été soulevés. Dans la foulée, avec le soutien du ministère de la Communication et de la culture, à travers la Bi­bli­o­thèque nationale, les acteurs du livre ont le débattu avec le représentant de l’Etat. Les six stands du salon ont accueilli quelques maisons éditions et présenté divers types de livres allant des bandes dessinées aux livres numériques, en passant par des romans, des recueils de poèmes, des livres éducatifs, des livres pour enfants.
    « Et pour la première fois à Antsirabe, nous avons pu réunir en un seul lieu plusieurs auteurs », a souligné Félix Geoffrey, directeur de l’Alliance française d’Antsi­rabe. Drematoa, Farahaingo, Kim Koto, Mampianina Ran­dria, Aina Michèle Raha­riari­soa et Ony Donya, une écrivaine locale, ont été présents.

    La suite du programme
    Au programme ce jour, une visite des trois écoles à Antsirabe, à savoir, le Lycée André Resampa, Le Gallo Junior et l’EPSP Ivohitra – SOS Village d’enfants, durant laquelle l’association partagera leurs expériences avec les élèves et le livre intitulé « Vazin’i Salova » de Sitraka Rafanomezantsoa, se­ra présenté. Il raconte l’his­toire d’une adolescente malagasy influencée par la société et devient une victime. L’après-midi, Michèle Rakotoson et Bekoto du groupe Mahaleo animeront une conférence sur le thème « Modernité et tradition ».

    Holy Danielle

    Les commentaires sont fermées.