Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Manifestation estudiantine: six blessés et neuf arrestations à Toliara

    Manifestation estudiantine: six blessés et neuf arrestations à Toliara

    Très tôt hier, aux environs de 6 heures, les étudiants de l’université de Toliara ont décidé de sortir de leur campus à Maninday, pour manifester leur mécontentement dans le centre-ville et réclamer les allocations d’études, impayées. Comme il fallait s’y attendre, la grève a dégénéré en affrontements. Bilan : six blessés et neuf arrestations. 

    Les étudiants revendiquent, d’une part, le paiement de cinq mois de bourses sur les neuf comptant pour cette année universitaire qui va bientôt prendre fin, d’ici deux mois et d’autre part, la validation du diplôme Master 2.
    Cette fois, ils ont été déterminés à se faire entendre en se dirigeant vers le centre-ville. Mais les forces de l’ordre les ont attendus de pied ferme. Au même moment, certains malintentionnés ont essayé d’exploiter la situation dans le dessein de piller les magasins déjà ouverts.
    Face à cette situation, les forces de l’ordre ont dû dis­perser les étudiants à coups de gaz lacrymogène. Ces derniers ont répliqué par des jets de pierres et certains ont même utilisé des frondes et des armes blanches, annonce-t-on. Ce n’était qu’aux environs de 16 heures que la situation s’est apaisée, ayant permis à l’Etat-major mixte opérationnel de
    la région Atsimo Andrefana (Emmoreg) de dresser son bilan. 6 blessés sont dénombrés (3 du côté des étudiants, et 3 éléments des forces de l’ordre). 9 manifestants ont été arrêtés.

    La majorité des revendications, résolues

    D’après la publication du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesrs) sur son site hier, la majorité des revendications des étudiants de Maniday sont déjà résolues. Entre autres, le paiement de 4 mois de bourses et d’équipement en février, tandis que «le paiement du 5e mois est ac­tuellement en gestation», souligne le Mesrs.
    En ce qui concerne la validation du diplôme, 8 thésards ont déjà bénéficié d’un arrêté d’habilitation, alors que le reste attend la réunion de la Commission nationale d’habilitation (CNH) qui va trancher au plus tard vers la fin du mois de juillet. «Les soutenances peuvent ainsi être réalisées dès maintenant en attendant cet arrêté», indique le Mesrs.

    Sera R.

    Les commentaires sont fermées.