Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Manifestation estudiantine à Toliara: un étudiant a succombé à ses blessures

    Manifestation estudiantine à Toliara: un étudiant a succombé à ses blessures

    Deuxième jour de grève violente. Des échauffourées ont une nouvelle fois éclaté hier entre les étudiants de Maninday et les forces de l’ordre. Bilan, un étudiant a succombé à ses blessures. 

    La manifestation des étudiants de l’université de Toliara a viré au vinaigre. Hier aux alentours de 9h, ils sont revenus à la charge en se dirigeant vers le centre-ville déjà sécurisé par les forces de l’ordre. Très vite, la tension est montée d’un cran, quand ils ont tenté de forcer un barrage.

    Comme il fallait s’y atten­dre, les affrontements ont éclaté. Les éléments des forces de l’ordre pris pour cible par des jets de pierre et de cocktail Molotov, ont fait usage de gaz lacrymogène pour déloger les étudiants de leur position. Les échauffourées se sont poursuivies dans la soirée et n’ont cessé qu’après le retranchement des étudiants dans le campus.

    Décès d’un étudiant

    Pendant les affrontements à Besakana puis à Sakama dans la matinée, un étudiant a été grièvement blessé au cou. «Ce sont les forces de l’ordre qui l’ont emmené à l’hôpital be de Tanambao où il a fini par succomber à ses blessures», a fait savoir nos sources. «C’était un étudiant en économie et originaire d’Amboasary», ont affirmé des étudiants joint au téléphone hier.
    Ce violent accrochage a fait aussi 6 blessés dont 4 dans le rang des forces de l’ordre et deux grévistes. Les étudiants ont brûlé un bâtiment adjacent aux cités des professeurs à Maninday.

    «Toutefois, aucun pillage de magasin n’a été observé car nous avons bien quadril­lé toutes les zones sensibles. D’autant que tous les marchands ont fermé boutique», a indiqué un responsable des forces de l’ordre, tout en soulignant qu’aucune arrestation n’a été effectuée hier si une quinzaine de manifestants ont été appréhendés avant-hier.

    Réglées avant la fin de l’année universitaire

    A travers un communiqué, le ministre de l’Enseig­nement supérieur et de la re­cherche scientifique (Mesrs), le Pr Elia Béatrice Assouma­cou, a fait savoir que le décaissement des bourses d’études jusqu’au septième mois est en cours pour toutes les universités du pays. Une décision prise à la suite d’une réunion virtuelle entre le premier ministre, le Mesrs et le ministère des Finances hier. Les huitième et neuvième mois de bourses devraient aussi être distribuées à la fin de l’année universitaire, souligne le communiqué.

    Sera R.

     

    Les commentaires sont fermées.