Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Passeport sanitaire: la France reconnait le Covishield

    Passeport sanitaire: la France reconnait le Covishield

    Revirement des autorités françaises à propos du vaccin Covishield. Ce pays a finalement reconnu le vaccin indien comme étant un passeport vaccinal pour entrer dans son territoire.

    L’annonce a été faite dans un communiqué du Premier ministre français Jean Castex samedi, comme quoi le vaccin Covis­hield, dérivé du Vaxzevria européen, est à présent reconnu par les autorités françaises, notamment par l’Agence nationale de sécu­rité du médicament et des produits de santé (ANSM). Une situation qui apaisera les doutes des quelques milliers de Malagasy qui ont déjà pris une première dose du vaccin Covishield par le biais de l’initiative Covax. La France reconnait ainsi ce vaccin, au même titre que les autres inoculations déjà autorisées sur son territoire à savoir, Astrazeneca, Pfizer, Johnson & Johnson ou en­core Moderna.
    Cela implique que tout voyageur présentant son «pass sanitaire» sur le territoire français sera exempt des conditions sanitaires exigées, notamment la présentation d’un test PCR Covid-19 négatif, la réalisation d’un test antigène à l’arrivée mais également le respect de la période de mise en quarantaine allant de 7 à 11 jours selon le pays d’origine. De plus, toute personne vaccinée ne sera pas soumise au régime de motifs impérieux pour se rendre sur le territoire français.

    Totalité des doses

    Toute personne ayant reçu le vaccin Covishield pourra ainsi se rendre en France sans restriction de voyage, à condition toutefois que les deux doses prévues à cet effet aient été injectées. La personne ne sera en effet considérée comme complètement vaccinée qu’à l’issue de l’injection de la totalité des doses prescrites. A noter que la deuxième dose de l’initiative Covax à Mada­gascar arrivera d’ici le 10 août, si les dernières doses ont été injectées le 17 juin dernier. Ceux qui souhaiteront rejoindre la France sans restriction de voyage devront ainsi attendre ce délai.
    A noter qu’une quinzaine de pays européens ont pris les devants en autorisant le vaccin indien bien avant la France. Il s’agit notamment de la Belgique, l’Autriche, l’Allemagne, l’Irlande, la Suède, la Lettonie, la Slo­vénie, la Hongrie, l’Espagne, la Suisse, la Finlande, la Bulgarie et l’Islande et les Pays-Bas.

    T.N

    Les commentaires sont fermées.