Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Lentement, mais sûrement

    Lentement, mais sûrement

    La planète Terre fait face à des crises sans nom. La Grande île semble avoir frôlé miraculeusement le danger sans avoir subi de graves retombées jusqu’alors.
    Des pays sont en train de périr corps et biens à la suite de la cascade de crises ayant frappé le monde depuis quelques années. L’économie de certains pays qualifiés traditionnellement de nantis s’effrite pour fondre peu à peu après celle de leurs pays-satellites. Un célèbre dicton populaire a prédit d’ailleurs que les pauvres auront la pneumonie quand les riches éternuent.
    Triste vérité ou pas, le fait est là ! Les aides se font au compte-gouttes et les négociations patinent pour tomber au point mort parfois avec des protocoles d’accord de financement restés lettre morte. L’asphyxie financière des pays en développement favorise de ce fait les manœuvres de déstabilisation, réapparues depuis quelques mois sur le continent noir malgré le spectre des sanctions internationales. Les vagues successives de crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 n’ont rien arrangé en aggravant les malheurs de la masse et de leurs dirigeants ces dernières années.
    Toutefois, la majorité de nos concitoyens n’ont ressenti qu’une infime partie des secousses, d’après les constats des observateurs qui ont salué la méthode locale dans la maîtrise de ces ondes de choc encaissées passivement.

    Manou

    Les commentaires sont fermées.