Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Responsabilité partagée

    Responsabilité partagée

    Des morts et des blessés par-ci, des collisions et des embardées par-là. Ces derniers jours, il ne se passe pas une journée sans que l’on entende parler d’accident, que ce soit dans la rubrique fait divers des journaux ou sur les réseaux sociaux. La situation est la même sur les routes nationales et dans le centre-ville. Un constat : les accidents sont de plus en plus fréquents. A qui la faute ? Bien qu’il soit inutile d’incriminer telles ou telles personnes, les faits sont là.
    Certains n’hésitent pas, instinctivement, à pointer du doigt les chauffeurs et leur irresponsabilité. Il faut reconnaitre que dans la plupart des cas, les conducteurs sont ivres ou sans permis. Ce qui est intolérable. Comment se fait-il que des gens puissent circuler sans permis de conduire dans une ville où les policiers se trouvent, presque, à chaque coin de rue ? D’autres estiment par ailleurs que pour limiter le taux d’accident, l’examen pour l’obtention de permis de conduire doit être plus exigeant. Soit !
    Il est vrai que les accidents arrivent toujours au moment où l’on ne s’y attend pas. Toujours est-il qu’il existe des situations qu’on peut très bien éviter, notamment en redoublant de vigilance et en roulant moins vite sur les nouvelles routes telles que Tsarasaotra ou la Rocade d’Iarivo. En dépit de diverses astuces mises en place par les autorités, il y a toujours des chauffards qui tentent le diable en roulant à tombeau ouvert sur une voie très fréquentée. Résultat : les accidents se multiplient.
    Qu’en est-il encore de la visite technique de ces véhicules ? Eh bien, il s’agit d’une autre paire de manches, car il suffit de jeter un coup d’œil sur la circulation pour comprendre que la situation est encore loin des normes des pays développés. La grande majorité des véhicules ne devraient même plus rouler. Cela étant, c’est tout un système et tout un monde qu’il faudrait revoir pour éviter que les accidents ne prennent de l’ampleur.

    J.P

    Les commentaires sont fermées.