Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Etudes supérieures à l’étranger: la France, destination privilégiée des étudiants malagasy

    Etudes supérieures à l’étranger: la France, destination privilégiée des étudiants malagasy

    La France reste la destination préférée des étudiants malagasy. L’an passé, 1.293 étudiants malagasy ont pu rejoindre l’Hexagone malgré la crise. Et chaque année, une dizaine obtiennent des bourses d’étude sur les différents programmes existants.

    «Les étudiants malagasy ont beaucoup d’avantages car les études supérieures à Madagascar se font déjà en langue française», a fait remarquer Odile Cobacho, conseiller adjoint de Coopération et d’action culturelle chargé des affaires universitaires, scientifiques et de la Francophonie, et Campus France.
    Afin de mieux orienter les étudiants, le salon des études en France se tiendra à l’Institut français de Mada­gascar ce jeudi. Cette occasion permettra aux étudiants et bacheliers de découvrir les filières existantes et tous les programmes d’échange avec la France, que ce soit des bourses ou des coopérations entre les universités malagasy et françaises, étant donné que des universités malagasy peuvent proposer des doubles diplômes.
    De nombreuses universités publiques et privées malagasy participeront à ce salon. Elles présenteront leurs programmes d’échanges dans des stands. Les visiteurs peuvent également découvrir des universités à travers des projections vidéo.
    En outre, des conférences thématiques, des orientations express en groupe ou individuelles, des simulations d’entretien, ainsi que des évaluations du niveau de français sont aussi prévues, sans oublier les informations sur les procédures à suivre. Et, face à la remontée des cas de Covid-19 observée ces derniers jours, les organisateurs de ce rendez-vous assurent que les dispositifs seront pris pour faire respecter tous les gestes barrières qui s’imposent.

    Tiana R

    Les commentaires sont fermées.