Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Recrudescence des cas de Covid-19: ontrôle renforcé des mesures barrières dans l’Analamanga

    Recrudescence des cas de Covid-19: ontrôle renforcé des mesures barrières dans l’Analamanga

    Le respect des mesures barrières contre le Covid-19 fera de nouveau l’objet d’un contrôle strict par les autorités. C’est la décision prise à la suite d’une réunion des responsables de la Préfecture d’Analamanga, de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA), ainsi que du Gouvernorat d’Analamanga. 

    A entendre le Préfet, le général Angelo Ra­velo­narivo, hier, la réapparition des cas de Covid-19 dans la région Analamanga a dicté cette décision. Une période de sensibilisation de trois semaines a été ainsi accordée afin de rappeler aux citoyens le respect des gestes barrières pour éviter la propagation de la maladie.

    « Nous avons constaté une sorte de relâchement depuis la fin de l’état d’urgence sanitaire. Nous allons reprendre la situation en main à travers un arrêté qui rendra de nouveau obligatoire le respect des gestes barrières anti-Covid-19 », a souligné le général Angelo Ravelonarivo.

    Masque obligatoire

    Le Préfet a de ce fait rappelé que le port du masque est obligatoire dans tous les endroits publics tels que les marchés, les lieux de culte, les bâtiments administratifs, les établissements bancaires, etc. Ces endroits doivent être dotés de dispositifs pour le lavage des mains, genre savon, gel hydro alcoolique et de l’eau évidemment. La désinfection de ces lieux devrait également se poursuivre selon toujours le Préfet. Quant aux transports en commun, outre la désinfection régulière des véhicules, des mesures comme le port de masque ou encore l’utilisation de gel hydro alcoolique doivent être renforcées. La limitation du nombre des passagers par rangée est également impérative.

    « Pour l’heure, il n’est pas encore question de sanction mais de sensibilisation. Si après trois semaines il y a encore des récalcitrants, nous allons passer aux sanctions », a fait savoir le Préfet d’Analamanga.

    Conseil des ministres

    Concernant les rassemblements de personnes, le Préfet a souligné qu’aucune disposition allant dans ce sens n’a été prise pour le moment. Selon ses dires, c’est au Conseil des ministres de prendre une telle décision si nécessaire. Par rapport à la circulation par contre, les autorités sanitaires de chaque région ont libre cours pour restaurer les barrages sanitaires au niveau de leurs frontières. A noter que dans d’autres régions com­me le Vakinankaratra qui enregistre actuellement le plus grands nombre de cas de Covid-19 à Madagascar, le Centre régional de coordination opérationnel contre le Covid-19 (CRCO) a été restauré.

    Tsilaviny Randriamanga

    Les commentaires sont fermées.