Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Gestion des déchets à Antananarivo : des projets de recyclage, bientôt mis en œuvre

    Gestion des déchets à Antananarivo : des projets de recyclage, bientôt mis en œuvre

    Le  recyclage fait partie des alternatives prises par la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA), pour la gestion durable et la valorisation des déchets dans la capitale. 

    La Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) prévoit plusieurs projets de recyclage afin d’améliorer la gestion des déchets dans la capitale. Le maire, Naina Andriantsitohaina, a annoncé hier la mise en place d’un programme mené avec les associations des femmes vulnérables de la capitale qui consiste à transformer les déchets en plastique en pavés autobloquants.
    «La CUA achètera les déchets en plastique collectés par ces associations de femmes pour en faire des pavés autobloquants. Les­quels serviront ensuite à l’entretien de la capitale», a-t-il expliqué. Il a rajouté que «l’initiative permettra également à ces femmes vulnérables d’avoir un revenu supplémentaire».
    Outre ce projet de collecte des déchets en plastique, la production de gaz méthane à travers des déchets triés de la capitale, figure également au programme. Le produit sera ensuite vendu auprès des industries qui en ont besoin, notamment dans l’exploitation des centrales à vapeur. La phase de test du projet débutera en 2022 du­rant laquelle près de 30 tonnes de déchets par jour, se­ront transformées en métha­ne. Une fois la phase de test concluante, la CUA procèdera à la transformation de 300 tonnes de déchets par jour.

    Equilibre fragile
    Naina Andriantsitohaina avance par ailleurs un équilibre fragile dans la gestion des déchets d’Antananarivo. Il a notamment expliqué les raisons d’une surcharge des bennes à ordures dans plusieurs quartiers, deux semaines auparavant. Cela à cause du retard de la signature avec la Jirama concernant la perception de la redevance sur les ordures ménagères qui a entraîné une suspension des activités de collecte des déchets faite par la Société municipale d’assainissement (SMA).
    La municipalité d’Anta­nanarivo envisage également de renforcer l’effectif des agents d’entretien et de nettoyage urbain, allant de 300 à 400 à partir de janvier 2022.

    Riana R.

    Les commentaires sont fermées.