Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Mahabo Morondava: un homme énucléé à la fin d’une fête

    Mahabo Morondava: un homme énucléé à la fin d’une fête

    Un père de famille âgé de 40 ans énucléé a été retrouvé par des villageois à Mahabo Morondava avant-hier en fin d’après-midi. Le concerné a survecu à l’atrocité qu’on lui a fait subir, mais il est actuellement à l’hôpital de Moron­dava où il suit des soins intensifs.
    Le quadragénaire et deux connaissances venaient d’assister à une fête dans le village de Manamby, commune d’Ampanihy dans l’après-midi. Il a été retrouvé abandonné, sans ses yeux dans les champs. Du coup, les enquêteurs suspectent sé­rieu­sement les deux individus qui l’accompagnaient. « On ignore pour l’instant ce qui s’est passé, l’enquête permettra tôt ou tard de découvrir la vérité. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les deux qui l’accompagnaient sont les potentiels suspects », indiquent les explications.
    Suite aux investigations faites par les forces de l’ordre, un des suspects a déjà été appréhendé, si le deuxième reste introuvable. Mais « l’enquête est sur la bonne voie, et un avis de recherche sera lancé sous peu à l’encontre du fugitif », poursuit-on.
    Selon une autre source près de l’enquête, il s’agit d’un pur acte de banditisme. « Les deux suspects ne sont pas de la localité mais étaient arrivés dans le village il y a quelques mois. Ils ont ensuite tissé une relation amicale avec la victime. Ils ont probablement préparé leur coup, et attendaient le bon moment pour agir », avance-t-on.
    Ce genre d’atrocité n’est pas une première dans cette partie de la Grande île mais il s’est calmé tout simplement ces derniers temps. En effet, il y a des fois où l’on découvre des corps décapités ou pire, des têtes sans les deux yeux. Et le comble, c’est que la raison de ces horreurs reste incompréhensible.

    ATs.

    Les commentaires sont fermées.