Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    A chacun sa pluie

    A chacun sa pluie

    Artificielle ou pas, peu importe, il pleut, c’est l’essentiel. Il faut dire que les précipitations du week-end ont fait du bien aux cours d’eau et redonné des couleurs aux rivières. Visiblement, la période de l’étiage est terminée pour l’Ikopa qui retrouve actuellement son niveau observé en saison des pluies. Certes, les riziculteurs dans la plainte d’Antananarivo et ses environs ont poussé un grand ouf, eux qui commencent à s’alarmer en voyant Dame la pluie se faire désirer. Plusieurs localités sont actuellement confrontées à une baisse de niveau d’eau, depuis plusieurs semaines. Et même dans plusieurs quartiers de la ville, aucune goutte d’eau ne sort des robinets.
    Alors débattre sur un sujet futile, car Dame la pluie censée être artificielle, est accompagnée d’orages et des tonnerres, frise le ridicule. C’est à se demander si certaines têtes de linotte souhaitent que la sécheresse règne et le pays est privé des pluies naturelles.
    Ce n’est pas la première fois que le pays a recours à des pluies artificielles et ce ne sera pas la dernière. Les régimes qui se sont succédé, ont fait appel à ce procédé quand la saison des pluies tarde à arriver. Et tant mieux si l’artificielle a déclenché la naturelle, une fois que toutes les conditions sont réunies. A ne pas oublier que plus de 80% de la population malagasy sont agriculteurs. Sans pluie, leurs activités sont menacées qui auront à coup sûr des répercussions sur la production et le coût de la vie en général.
    A vrai dire, contrairement aux décennies précédentes, c’est maintenant qu’on en a le plus besoin. C’est une question vitale pour faire face au dérèglement et réchauffement climatiques qui sont une réalité mondiale. Et Madagascar est en train de subir de plein fouet ces phénomènes inévitables. Certains spécialistes pensent même que la pluie artificielle ne sera plus une alternative, mais un remède à long terme contre la sécheresse.

    Andry Rabeson

    Les commentaires sont fermées.