Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Opposition: Lalatiana A. dénonce des critiques infondées

    Opposition: Lalatiana A. dénonce des critiques infondées

    Face aux députés, au Centre de conférences international d’Ivato (CCI), la ministre de la Communication et de la culture, Lalatiana Andriatongarivo, a revêtu sa casquette de porte-parole du gouvernement, pour répondre aux attaques des élus de l’opposition, hier. Elle a profité de l’occasion pour dénoncer leurs critiques infondées. 

    La ministre de la Communication, Lalatiana Andriatongarivo, a répliqué à l’opposition et aux détracteurs du gouvernement, lors de son face-à-face avec les députés. Elle a répondu du tac au tac à l’élu de Toamasina I, Roland Ratsiraka, ex-ministre des Travaux publics, qui n’a pas accordé une grande importance aux infrastructures routières, notamment dans sa ville natale.
    «Il est pourtant originaire de cette localité», a précisé la porte-parole du gouvernement, ajoutant que «c’est le gouvernement actuel qui a initié le projet autoroute Antananarivo-Toamasina».
    La ministre a également réagi aux critiques à propos de l’importation de produits de première nécessité qui, d’après certains élus, ne fait pas partie des attributions de l’Etat.
    «Face à la situation sanitaire actuelle, les responsables étatiques à travers le monde ont pris des mesures exceptionnelles», explique la porte-parole du gouvernement. Et elle de plaider que «Des pays ont subventionné les produits de première nécessité, d’autres ont distribué des sommes d’argent. Et nous avons choisi d’importer du riz et cela afin de stabiliser le prix sur le marché».

    Rôle de régulateur

    Comme dans tous les pays, le Covid-19 a engendré une crise économique qui impacte sur le quotidien de la population. Le gouvernement a pris à temps une décision pour apaiser la tension sociale face à la hausse du coût de la vie. C’est la raison d’être de la société d’Etat State Procurement of Madagascar  (SPM), créée pour réguler l’approvisionnement et la fluctuation des prix des PPN.

    Cette société a d’ailleurs permis d’importer plusieurs tonnes de riz, réparties sur le marché à travers le «Tsena mora». Il en est de même pour l’importation de ciment initié par le ministère de l’Industrialisation, du commerce et de la consommation. «A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles», soutient la ministre de la Communication et de la culturelle.
    Concernant la couleur arborée par les membres du gouvernement durant cette rencontre, une cravate rouge, qui n’est pas passée inaperçue aux yeux de l’observateur et des députés, la porte-parole du gouvernement souligne qu’aucun article dans les textes règlementaires, que ce soit dans la Constitution ou le Code de déontologie de l’administration, n’interdit l’utilisation de cette couleur, dans le cadre de la neutralité de l’administration.
    «L’opposition devrait passer plus de temps à dénoncer les actions concrètes, au lieu de critiquer la couleur arborée par les membres du gouvernement», estime d’ailleurs un observateur politique sur les réseaux sociaux.

    J.P

    Les commentaires sont fermées.