Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Ministère du travail: non à la vaccination obligatoire des travailleurs

    Ministère du travail: non à la vaccination obligatoire des travailleurs

    Le ministère du Travail, de l’emploi, de la fonction publique et des lois sociales (MTEFPLS) condamne toute forme de politique de vaccination coercitive des travailleurs, aussi bien contre le Covid-19 qu’autres virus.

    De plus en plus d’entreprises imposent l’obligation vaccinale dissimulée pour leurs salariés. Pas vraiment le choix, ces derniers sont contraints de se faire vacciner contre leur gré. En cas de refus, ils risquent de perdre certains avantages, voire leur emploi.
    D’après le directeur général du Travail et des lois so­ciales (DGTLS) du MTEFPLS, Hanitra Fitiavana Razaka­boana, « aucun texte ne mentionne que la vaccination est obligatoire à Mada­gascar. D’ailleurs, conformément à notre Constitution, chaque être humain est libre de disposer de son corps ». Il revient à chacun de prendre la décision de se faire vacciner, loin des contraintes sous toutes ses formes. En un mot, chacun a le droit d’avoir le libre choix

    Renforcer la sensibilisation

    Toutefois, comme l’impact socioéconomique du Covid-19 est désastreux, le MTEFPLS contribue à augmenter le taux de vaccination à Madagascar. Il travaille de concert avec le ministère de la Santé publique et les Parte­naires techniques et financiers (PTF) pour sensibiliser les travailleurs du secteur privé à l’importance de se faire vacciner contre cette maladie.
    «Cependant, il convient de souligner qu’à travers ces campagnes, le MTEFPLS ne donne jamais des directives aux entreprises, même indirectement, afin qu’elles prennent des mesures pour obliger leurs employés à se faire vacciner», a souligné Hanitra Fitiavana Razaka­boana.

    Discrimination

    Le DGTLS du MTEFPLS a qualifié de discriminatoire le fait d’exiger un certificat de vaccination pour recruter dans certaines entreprises, notamment dans le secteur tourisme. «Les entreprises ont le droit de définir leurs critères d’embauche. Cependant, une fois l’employeur demande à un candidat s’il est vacciné, c’est de la discrimination», a indiqué Hanitra Fitiavana Razaka­boana. De proposer comme solution à cette situation la sensibilisation auprès des concernés pour qu’ils se fassent vacciner de leur plein gré.

    Sera R.

    Les commentaires sont fermées.