Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Andekaleka toujours à l’arrêt: le délestage s’intensifie

    Andekaleka toujours à l’arrêt: le délestage s’intensifie

    Plus d’une semaine après l’explosion d’un des transformateurs de la centrale hydroélectrique d’Andekaleka, celle-ci est toujours à l’arrêt. Le délestage va s’intensifier à Moramanga, à Antsirabe et jusque dans la région Itasy. Et, la capitale n’est pas épargnée.

    L’ensemble du Réseau interconnecté d’Anta­na­narivo (Ria) a subi des coupures plus longues que d’habitude, soit trois heures dans le noir voire plus, au lieu d’une ou deux heures auparavant. Qui plus est, de nombreux quartiers ont eu deux coupures prolongées, une durant la journée et une en fin de soirée. Tout cela en attendant la fin des travaux de réparation à la centrale hydroélectrique d’Andekaleka et auxquels le président Andry Rajoelina a tenu à assister directement, hier.
    Eu égard à la situation au niveau de cette unité de production d’électricité qui fou­rnit 40% des besoins d’An­tananarivo et son réseau, les abonnés de la Jirama dev­ront encore patienter et s’habituer au délestage. Les travaux de réhabilitation de la centrale après l’incendie du 2 janvier sont achevés à 50%, selon la Jirama.
    L’assèchement de la chambre sous-terraine de la centrale inondée après l’incident, devrait encore prendre trois jours. Les techniciens procéderont ensuite aux travaux de vérification des câbles avant tout raccordement avec les groupes existants. L’approvisionnement du Ria dépend ainsi des centrales thermiques.

    4e groupe à installer
    « Le groupe numéro 2 sera remis en service d’ici un mois. Un mois et demi plus tard, le groupe numéro 3 sera fonctionnel, complétant la production de 90 MW », a indiqué le président de la République tout en appelant à la patience des usagers.
    Il a promis en outre qu’ « un nouveau groupe d’une puissance de 34 MW sera installé à Andekaleka dans les prochains mois pour augmenter la production de la centrale, portant ainsi à 124 MW la puissance installée dans cette unité de production ». L’instal­lation de ce quatrième groupe devrait être achevée d’ici le mois de juin, a indiqué Andry Rajoelina.
    Les travaux, actuellement à 30%, sont entre autres financés par la Banque européenne d’investissement et réalisés par l’entreprise Sinohydro Corporation Limited. L’objectif est de permettre à la centrale d’atteindre une capacité de production de 120 MW, tel que cela a été initialement conçu, selon les explications de Rivo Radanielina, directeur général par intérim de la compagnie nationale d’eau et d’électricité.
    La Jirama mène donc deux travaux en parallèle : la réhabilitation de la station après les dégâts causés par l’incendie, d’une part et l’augmentation de la production de 90 MW à 124 MW, d’autre part.

    Arh

    Les commentaires sont fermées.