Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
    Préc Suiv

    Armée malagasy: effectif réduit des nouveaux généraux

    Armée malagasy: effectif réduit des nouveaux généraux

    Les nouveaux généraux ainsi que les généraux ayant obtenu un avancement de grade au titre de l’année 2021 ont été présentés au ministère de la Défense nationale à Ampahibe, hier. L’Etat a fortement réduit leur nombre cette année.

    Au total, 24 officiers de l’Armée malagasy et de la Gendarmerie nationale ont obtenu cet avancement contre une quarantaine habituellement. « Ils ont été évalués en fonction de leur spécialité, leur travail, la prise de responsabilité, leur aptitude technique, mais aussi et surtout, leur leadership », a souligné le ministre de la Défense nationale (MDN), le général Richard Rakotonirina.

    A en croire toujours le MDN, ces nouveaux généraux ne vont pas chômer. Au contraire, cet avancement va leur donner plus de responsabilité envers la Nation et la population. Ils devront être en effet capables de faire face à différentes menaces en termes de sécurité. Le ministère attend aussi qu’ils apporteront un nouveau souffle à restructuration de l’Armée.

    «De nombreux défis vous attendent, surtout vous qui venez d’accéder au grade de général. Pourvu que vous apportiez de nouvelles idées permettant d’améliorer le fonctionnement de l’Armée malagasy», poursuit le général Ri­chard Rakotonirina.
    Huit généraux de division

    A noter que sur les 24 nouveaux généraux, 13 sont issus des trois Etats-majors de l’Armée malagasy, dont 5 colonels promus au grade de général. Les 8 restants sont des généraux de brigade élevés au grade de général de division. Citons entre autres le commandant de la Zone de défense et de sécurité (ZDS) Ikopa, le général Saifoudine Nandrasana, le directeur général du Bureau national de la gestion des risques et catastrophes (BNGRC), le général Elack Olivier Andriankaja, le médecin militaire, également directeur de l’Hôpital régional militaire à Ampahibe, le général Yves Manantsoa. Outre la présentation de ces officiers, 4 des 5 nouveaux généraux de brigade ont été décorés au cours de cette cérémonie à Ampahibe.

    Tsilaviny Randriamanga

    Les commentaires sont fermées.